Les quarts de finale auront droit à leurs pauses fraîcheurs

COUPE DU MONDE - Les quarts de finale de la compétition seront bien concernés par les pauses fraîcheurs, devenues obligatoires par la FIFA.

La FIFA a anticipé les problèmes de chaleur. Dans son nouveau règlement, la Fédération internationale a imposé des pauses fraîcheurs, devenues indispensables avec les pics de chaleur survenant autour du monde et en France en cette fin du mois de juin. Ces pauses, de 90 secondes à trois minutes chrono, interviennent officiellement aux 30e et 75e minutes des rencontres.

Pour la Coupe du monde féminine, il stipule que "des conditions météorologiques extrêmes pourront entraîner la mise en œuvre de pauses de rafraîchissement durant le cours d'un match conformément au protocole établi par la Commission Médicale de la FIFA et avec le Manuel de médecine d’urgence du football de la FIFA".

Un officier en charge d'examiner les conditions météo

C’est un officier médical de la FIFA sur le site examine les conditions climatiques deux heures puis une heure avant le coup d'envoi pour décider de la fameuse pause. Il prévient ensuite le coordinateur général du site, qui alerte l'arbitre, et des bouteilles sont alors distribuées aux joueuses lors d'un arrêt de jeu. L'arbitre a également la latitude d'attribuer des pauses de récupération plus informelles. Ces pauses fraîcheurs sont instaurés dès les températures dépassent les 32 degrés.

Pour Cameroun-Nouvelle-Zélande à Montpellier, dès le 20 juin, une pause fraîcheur avait ainsi été organisée dans chaque période. Il en a été de même lors du 8e de finale entre les Etats-Unis et l'Espagne lundi à Reims. Ces pauses seront instaurées lors de la rencontre France-Etats-Unis, qui se jouera vendredi soir à Paris (21h00), et pour les matches Italie-Pays-Bas et Allemagne-Suède qui se joueront samedi en journée.

Vidéos associées

News associées