Lucas Hernandez : "Il nous reste deux matches pour être champion du monde"

Lucas Hernandez : "Il nous reste deux matches pour être champion du monde"
Au lendemain de la qualification des Bleus pour la demi-finale du Mondial, Lucas Hernandez s'est présenté devant les journalistes à Istra. Le latéral gauche a évoqué le match à venir contre la Belgique. Morceaux choisis.

Lucas Hernandez ne voit pas de favoris entre la France et la Belgique. Présent en conférence de presse, ce samedi 7 juillet, le latéral gauche a été interrogé au sujet des Diables rouges, les prochains adversaires des Bleus en demi-finale de la Coupe du monde (mardi 10 juillet à 20 heures sur TF1 et en live commenté sur LCI). "En demie, il n'y a pas de favori. On sait que c'est une grande nation, une grande sélection. Nous aussi, on est une grande sélection avec de jeunes joueurs et très talentueux, a-t-il estimé. Ce sera du 50-50. Que le meilleur gagne !"


La conf' de Lucas Hernandez en cinq déclarations :

- Sur la qualification en demies : "Dans le foot, tout va très vite. Il y a six mois, je n'imaginais même pas être en sélection et là on est en demies. Il faut prendre du plaisir. Cela ne se reproduira peut-être jamais."

- Sur sa performance en demi-teinte contre l'Uruguay en quarts de finale de la Coupe du monde : "Je pense que je peux m'améliorer à chaque match et à chaque entraînement. Les adversaires étudient comment on joue. C'est mon style de jeu, je ne vais rien changer mais je vais continuer à travailler pour m'améliorer."

- Sur Eden Hazard : "Il faudra être concentré, on a déjà éliminé le meilleur joueur du monde en huitièmes (Lionel Messi, ndlr) et il n'a pas touché un ballon", rappelle le défenseur de l'Atlético de Madrid.

>> Toutes les infos de la Coupe du monde 2018" data-_target="_blank">
>>> Toutes les infos de la Coupe du monde 2018

News associées