Mandanda : "Messi est capable de tout, on est prévenus"

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Coupe du monde de la FIFA 2018 - Equipe de France - Mandanda : 'Messi ? Qu'est-ce que tu veux faire ? Donne moi une solution'
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-06-27T19:00:50.159Z, mis à jour 2018-06-27T20:00:58.493Z

Au lendemain de leur première titularisation en Coupe du monde, Steve Mandanda et Presnel Kimpembe étaient en conférence de presse, mercredi 27 juin. Sujet du jour ? L'Argentine, future adversaire en huitième de finale, évidemment.

Ils en ont bien conscience. Le jeu de l’équipe de France n’est pas à la hauteur de ce qu’on pourrait en attendre. "On sait qu’il va falloir se réveiller un peu plus (…). Il va falloir montrer un autre visage en huitième de finale", a reconnu Presnel Kimpembe, appelé en conférence de presse ce mercredi avec Steve Mandanda, au lendemain d’un match décevant face au Danemark. Les regards sont donc déjà tournés vers le prochain match qui verra les Bleus affronter l’Argentine pour une place en quarts de finale.

Qui dit Argentine, dit évidemment Lionel Messi. La star de l'Albiceleste a été le sujet d'interrogation numéro un de la part de journalistes désireux de connaître les secrets de Didier Deschamps pour vaincre la Pulga. "Je ne pense pas qu'il y ait quelqu'un sur cette Terre qui puisse trouver le remède pour l'arrêter", a commenté Presnel Kimpembe qui avait affronté - et contenu - le Barcelonais lors du 8e de finale de C1 avec le PSG en février 2017 (4-0). A l'époque, il n'avait "pas eu de consignes spéciales". "C'était un match très important, mon premier en Ligue des champions", se souvient-il, tentant une recette anti-Messi : "Je dirais de la concentration et beaucoup d'implication".



Steve Mandanda estime qu'il faudra "déjà bien défendre, défendre compact, avoir les lignes serrées". "On sait tous qu'ils ont un joueur qui est capable de tout, ils ont de la qualité, ça peut venir de partout", a-t-il déclaré sans citer Lionel Messi - dont le nom a suffisamment été lancé pendant la conférence. "Il est capable de tout, on le sait, on est prévenus. Beaucoup dans le groupe le connaissent, jouent avec lui ou ont joué contre lui. Je pense qu'on a les armes pour bien défendre et leur faire mal aussi". L'orgueil argentin, qui a permis à l'Albiceleste de se qualifier après des débuts poussifs, sera-t-il aussi à surveiller ? "On ne craint personne mais on respecte toutes les équipes", a souligné Kimpembe. "Il faut se méfier de l'Argentine, tout simplement", a acquiescé Mandanda. Car "on n'a plus le droit à l'erreur".

>> La France et l'Argentine se connaissent très bien


en savoir plus : Equipe de France de Football