Marta lance un appel à son pays : "Le foot féminin dépend de vous pour survivre"

COUPE DU MONDE 2019 - Dans un entretien donné après le huitième de finale France-Brésil (2-1 a.p), Marta a passé un message à son pays pour qu'il continue à développer le football au Brésil.

Quand Marta parle, on l'écoute. Malgré la déception de l'élimination en huitième de finale face à la France (2-1 a.p), dimanche soir, au Havre, la Brésilienne a passé un message fort à son pays pour qu'il continue à aider au développement du football féminin.

Après un discours assez énergique, où ses capacités d'oratrice ne se sont pas passée inaperçues, la joueuse de 33 ans a lancé un cri du cœur pour ce sport qu'elle aime.

"Formiga n’est pas éternelle, Marta non plus, Cristiane non plus"

"C’est un moment spécial, il faut en profiter. Je dis ça dans le sens où il faut apprécier ce résultat à sa juste valeur. On réclame du soutien, mais il faut savourer ce qu’on a fait. On sourit aujourd’hui et je crois que c’est primordial, il faut pleurer au début pour sourire à la fin. Il faut en vouloir plus, s’entraîner plus, être prête à jouer 90 minutes, plus 30 minutes (de prolongation) et toutes les minutes nécessaires."

Vieillissante, malgré l'émergence de quelques joueuses, la sélection du Brésil a besoin de se renouveler et ça Marta le sait mieux que personne.

"C’est ce que je demande aux filles. Formiga n’est pas éternelle, Marta non plus, Cristiane non plus. Le foot féminin dépend de vous pour survivre. Pensez à ça, savourez. Pleurez au début pour sourire à la fin." Le message est passé.

Alexandre Coiquil

Vidéos associées

News associées