La Russie, programmée pour échouer ?

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

000 15N1C1
Par Allan DELAMOTTE |Ecrit pour TF1|2018-06-14T12:21:49.957Z, mis à jour 2018-06-14T12:29:40.064Z

Ce jeudi, à 17h sur TF1, la sélection russe ouvre le bal face à l'Arabie Saoudite. Si l'adversaire est dans les cordes des hommes de Cherchesov, la "Sbornaya" présente un bilan très inquiétant avant cette échéance cruciale. Peut-elle échapper à l'élimination dès le premier tour ?

Ce jeudi, dans la foulée de la cérémonie d’ouverture, la Russie débute (à 17h sur TF1) son Mondial 2018 par un affrontement contre l’Arabie Saoudite, le tout avec une pression monumentale, que leur qualité de pays hôte ne fait que renforcer. 

Classée au 70e rang du classement FIFA, le pire de son histoire, la sélection coachée par Stanislav Cherchesov s’avance avec beaucoup d’incertitudes et avec l’étiquette de "pire Russie de l'histoire". La question est donc de savoir si la "Sbornaya" a des chances d’éviter un destin similaire à celui de l’Afrique du Sud en 2010, qui était tristement entrée dans l’histoire en devenant la première nation à ne pas franchir le 1er tour d’un Mondial qu’elle organise.

Seulement 5 victoires depuis l'Euro 2016

Au niveau des résultats obtenus depuis deux ans, rien ne laisse en tout cas présager un beau parcours pour les coéquipiers du portier expérimenté Igor Akinfeev. Depuis l’Euro 2016, où ils avaient échoué en phase de poule, les Russes ont enchaîné 23 rencontres officielles, pour seulement 5 victoires, face au Ghana, la Roumanie, la Hongrie, la Corée du Sud et la Nouvelle-Zélande, contre 8 défaites et 6 matches nuls.

Petite note d’espoir, la "Sbornaya" a réussi en 2017 à accrocher des cadors du football mondial comme la Belgique, le Chili ou encore l’Espagne. Toutefois, la dynamique actuelle ne semble pas jouer en sa faveur, les joueurs de Cherchesov restant sur une triste série de 7 matches sans victoire, n’ayant pas encore connu la victoire en 2018 (les Bleus les ayant sévèrement corrigés 3 buts à 1 en mars dernier).


L'arme fatale Kokorin absente

Concernant les forces en présence, l’essentiel des joueurs évoluent au pays, principalement dans les grandes formations russes, à savoir le Zenith Saint-Petersbourg et le CSKA Moscou. Si les 23 Russes disposent de 28 sélections de moyenne, sept d’entre eux ne dépassent pas les 10 capes en équipe nationale.

Alors que les vieux briscards tels que Sergey Ignashevich, Igor Akinfeev ou encore Yuri Zhirkov sont présents dans le groupe pour disputer le Mondial, un grand atout manque cependant à l’appel. En effet, un de ses meilleurs joueurs dans le secteur offensif, Aleksandr Kokorin, est forfait pour une blessure aux ligaments croisés du genou droit.

Si les voyants sont loin d’être au vert pour les Russes à l’approche de ce premier match, la perspective de gagner contre l’adversaire le plus faible du groupe, largement à leur portée, pourrait néanmoins créer une dynamique positive pour la "Sbornaya", avant de négocier des rencontres difficiles dans ce groupe A (retrouvez ici le calendrier et le classement) face à l’Egypte et l’Uruguay.

Suivez icila cérémonie d'ouverture de ce Mondial 2018en direct du Loujniki Stadium de Moscou, à partir de16h25.



en savoir plus : Coupe du Monde 2018 : Russie - Arabie Saoudite