Médiation prévue sur les salaires entre les Américaines et leur fédération

COUPE DU MONDE 2019 – Actuellement en conflit avec leur fédération à cause de l’inégalité salariale, les joueuses des Etats-Unis auront droit à une médiation après le Mondial.

Les joueuses américaines auront droit à une médiation pour les inégalités salariales

Les Etats-Unis n’ont pas encore gagné la Coupe du monde 2019. Mais même privée de titre, elles auront de quoi être satisfaisantes. Selon les informations du Wall Street Journal, les joueuses de la sélection féminine ont trouvé un accord de méditation concernant pour régler la procédure juridique initiée par 28 joueuses pour inégalités salariales. Ce procédé a pour but d’éviter un procès entre les deux parties.

Le WSJ a annoncé que les avocats des joueuses avaient contacté leurs homologues au tout début de la Coupe du monde pour régler cette affaire avec de la méditation.

Le 8 mars dernier, les joueuses de la sélection des Etats-Unis avaient déposé une plainte pour discrimination contre leur Fédération devant un tribunal de Los Angeles.

Les Américaines demandent des millions de dollars à leur fédération

C’est la capitaine Megan Rapinoe qui a été à l’origine de cette procédure avant pour but d’obtenir l'égalité des salaires hommes/femmes et mettre fin aux discriminations. Une première plainte avait été déposée par cinq joueuses en mars 2016.

Avec cette plainte, les joueuses ont demandé des sommes importantes, qui se comptent en millions de dollars, sur des arriérés de salaire sur plusieurs années, des primes inégales et des conditions d’entraînement moindres par rapport aux hommes.

Alexandre Coiquil

Vidéos associées

News associées