Sans Messi ni Agüero, l'Argentine terrasse l'Italie

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

RTS1P0JE
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-03-24T09:20:09.576Z, mis à jour 2018-03-24T09:20:13.157Z

Malgré l'absence de plusieurs cadres, l'Argentine a facilement battu l'Italie en amical vendredi soir, à Manchester.

Pourtant privée de Lionel Messi (gêne musculaire) et de Sergio Agüero (genou gauche)ee, l'Argentine a un peu plus renvoyé l'Italie à ses études au terme d'un match amical disputé à l'Etihad Stadium de Manchester. Sorti sur blessure, Angel Di Maria a porté son équipe, bien aidé par Giovani Lo Celso.

L'Italie ne va pas mieux

Alors qu'elle ne disputera pas le Mondial pour la première fois depuis 1958, l'Italie entame sa reconstruction d'une bien mauvaise manière. Face à une Albiceleste ne pouvant compter sur Lionel Messi et Sergio Agüero, la Nazionale a été dominée dans les grandes lignes. Et sans les parades de Gianluigi Buffo, sorti de sa retraite internationale, l'addition aurait pu être davantage salée. Capitaine, Angel Di Maria a enfilé son costume de patron pour mener les siens à une victoire inéluctable. Il a parfaitement été épaulé par Giovani Lo Celso, son coéquipier au PSG.

Lo Celso passeur décisif

Si l'Argentine a notamment eu la mainmise sur la rencontre lors du premier acte, c'est pendant le second qu'elle a su faire la différence au tableau d'affichage. Un une-deux avec Lo Celso a permis à Ever Banega d'ouvrir le score (75e) avant que Gonzalo Higuain n'offre le but du break à Manuel Lanzini (85e). Auparavant, Di Maria a été contraint de céder sa place à Diego Perotti à cause d'une myalgie à la cuisse droite (64e). Une sortie malheureuse qui n'a pas empêché l'Albiceleste de l'emporter avant de défier l'Espagne mardi prochain. Cette fois, ce sera une toute autre opposition.

Verratti touché également

Intéressant sur les rares séquences positives de la Squadra Azzurra, Marco Verratti a lui-aussi été touché physiquement pendant la rencontre. Après le coup de sifflet final, Luigi Di Bagio a confié, "Il a ressenti un durcissement au niveau de l'aine. On verra dans les prochains jours s'il peut être disponible pour jouer face à l'Angleterre". Di Maria, son coéquipier au PSG, a de son côté été libéré par sa sélection. Pour le club de la capitale, c'est quand même un sacré coup dur que de voir deux de ses piliers se blesser pendant la trêve internationale.