Alerte cheville ! Neymar obligé de quitter l'entraînement en boitant

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

neymar entrainement
Par Le rédaction|Ecrit pour TF1|2018-06-19T15:46:11.509Z, mis à jour 2018-06-19T16:04:40.529Z

L'attaquant brésilien a quitté prématurément l'entraînement de la Seleção ce mardi à Sotchi, à cause de douleurs au pied. Une petite frayeur alors que le Brésil affronte le Costa Rica, vendredi.

C'est la cheville la plus surveillée du monde ! Neymar avait déjà suscité quelques inquiétudes lors du match entre le Brésil et la Suisse (1-1)il avait grimacé et quitté le terrain en boitant. Le joueur avait assuré qu'il s'agissait seulement d'un coup à la cheville sans gravité. Il avait toutefois été ausculté et avait dû recevoir quelques soins pour prendre soin de son pied, opéré d'une fracture d'un os quelques mois plus tôt. Le Brésilien avait alors dû être éloigné des terrains de février à juin.

Ce mardi à Sotchi, le joueur n'a pas tellement rassuré puisqu'il a quitté les siens avant la fin de l'entraînement en compagnie de son physiothérapeute. Selon les médias brésilien, durant un exercice anodin, l'attaquant du Paris Saint-Germain a ressenti des douleurs au pied droit. Sur la vidéo ci-dessous postée par Esporte Interativo, on voit le crack auriverde se toucher la cheville et faire la grimace à chaque fois qu'il touche le ballon de son pied droit, avant de se décider à quitter la séance en boitant.


Il s'entraînera normalement mercredi

"Il ne s'est pas retiré en raison de douleurs au niveau du pied, mais au niveau de la cheville droite, à cause du nombre de fautes qu'il a subies dimanche. Il s'entraînera normalement" a rassuré un porte-parole de la Fédération brésilienne. "Comme il se plaignait de douleurs dans cette zone, l'encadrement médical a décidé de le laisser entre les mains des kinés et de le traiter un jour de plus, donc demain (mercredi) il s'entraînera normalement" a-t-il ajouté, à trois jours du prochain match du Brésil contre le Costa Rica.

Toute cette prudence n'empêchera probablement pas les Costariciens d'imiter les Suisses. Dimanche, les joueurs de la Nati avaient découpé Neymar sans relâche. Il avait subi dix fautes, soit le plus grand nombre de fautes provoquées par un même joueur depuis l'édition 1998.

en savoir plus : Equipe du Brésil de Football