Neymar est "une honte pour le football", lance le sélectionneur du Mexique

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

000 17138S
Par Antoine LLORCA|Ecrit pour TF1|2018-07-02T19:23:32.460Z, mis à jour 2018-07-02T19:23:43.599Z

Après avoir été éliminé par le Brésil (2-0) en 8e de finale, le Mexique et son sélectionneur en avaient gros sur la patate. Le coach mexicain a vivement critiqué l'attitude de Neymar après qu'un de ses joueurs lui a marché sur le pied.

Comme souvent, Neymar fait parler de lui pour son immense talent sur le terrain mais aussi pour son attitude. Et le 8e de finale face au Mexique n'a pas été l'exception qui confirme la règle. Après avoir marqué un but et quelques minutes avant de délivrer une passe décisive pour le second but du Brésil, la star brésilienne a eu une réaction disproportionnée après qu'un joueur mexicain lui a marché sur le pied. Et c'est cette attitude qui a mis très en colère le sélectionneur du Mexique, Juan Carlos Osorio.

La scène se passe à la 71e minute. Neymar est au sol au niveau de la ligne de touche et garde le ballon entre ses jambes au lieu de la laisser à Miguel Layun pour qu'il puisse jouer la touche rapidement. Le joueur mexicain décide de se saisir du ballon quand même et marche volontairement sur la cheville droite de l'attaquant du PSG pour qu'il lui lâche le cuir. Neymar a alors une réaction dont il a le secret, c'est-à-dire hors de proportion, se roulant au sol comme si Layun lui avait cassé la cheville. Le staff médical remet sa star sur pied et l’arbitre décide de ne pas sanctionner Layun, avant que le jeu reprenne et que Neymar fasse son retour sur le terrain. Une attitude que le sélectionneur mexicain a vivement critiquée à la fin du match.

"Une honte"

"C'est une honte pour le football", s'est plaint le sélectionneur du Mexique, sans jamais nommer Neymar, mais l'accusant clairement de jouer la "comédie". "Nous avons perdu beaucoup de temps de jeu à cause d'un seul joueur, à cause de l'arbitrage qui a trop souvent arrêté le jeu pour trop de fausses fautes, par exemple quatre minutes à un moment. C'est un mauvais exemple pour le monde et tous les enfants qui regardent le match", a dit le technicien d'origine colombienne. 


000 17138L

"C'est un sport d'hommes, il ne devrait pas y avoir autant de comédie, ça a eu un impact sur notre jeu, mes joueurs se sont énervés", a poursuivi Osorio. Avant le match contre le Mexique, plusieurs stars du ballon rond comme Maradona ou Cantona avaient demandé à la star brésilienne de tout bonnement arrêter de simuler. Lors du match contre la Serbie (2-0), Neymar avait été taclé le long de la ligne touche avant de faire une quinzaine de roulades en hurlant de douleur. Une séquence qui a généré beaucoup de moqueries et de critiques notamment sur les réseaux sociaux.