Pamela Anderson dit "merci" aux Bleus après la qualification

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

Pamela Anderson Adil Rami
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-07-11T06:57:33.769Z, mis à jour 2018-07-11T07:12:26.091Z

En tribunes à Saint-Pétersbourg pour soutenir l’équipe de France et son compagnon Adil Rami, l’ex-naïade d’"Alerte à Malibu" n’a pas résisté à tweeter au sujet de la victoire des Bleus. Quelques heures plus tôt, c’est sur Instagram qu’elle déclarait sa flamme à son "amour".

L’AFP n’est pas parvenue à prendre une photo d’elle. Mais Pamela Anderson était bien à Saint-Pétersbourg, mardi, pour assister à la demi-finale entre la France et la Belgique. Un match auquel son compagnon, le défenseur Adil Rami, n’a pas pris part mais pour lequel elle aura vibré depuis son siège. L’indice ? Un simple "merci " suivi d’un cœur et d’un drapeau français tweeté à l’attention de l’équipe de France, dont elle a également partagé les messages de victoire. Et à qui elle répond régulièrement sur Twitter, comme après la qualification pour la demi-finale


Quelques heures plus tôt, elle avait envoyé un timide "Allez les Bleus" au compte de la FIFA. Mais s'était montrée plus prolixe dans un post Instagram rédigé en russe. "Bonjour à Saint-Pétersbourg. Nous sommes heureux d'être ici pour soutenir la France dans la Coupe du monde. Mon amour a déplacé des montagnes pour m'avoir ici... Je me sens comme une petite fille", a-t-elle écrit en légende d'un extrait de film d'Andreï Tarkovski, accompagné du hashtag "princesse" en cyrillique. L'actrice canadienne s'était manifestée trop tard pour réserver une place dans l'avion affréter pour les familles et proches des joueurs mais avait finalement été invitée par la FFF. Les Bleus devraient passer quelques heures avec leurs proches ce mercredi matin. De quoi nous offrir les premières images de Pamela Anderson et Adil Rami en Russie ? A moins que le couple ne préfère poursuivre son précepte : "pour vivre heureux, vivons cachés". 


France - Rami : "Certains ont appris la combativité"






en savoir plus : Equipe de France de Football