Pays-Bas, Italie, Allemagne… La Suède, ce bourreau qui a fait tomber les "gros"

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

000 16I4KV
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-07-04T10:05:49.446Z, mis à jour 2018-07-04T10:09:17.757Z

Les Anglais sont prévenus. Leur futur adversaire en quart de finale du Mondial a déjà laissé sur sa route des nations historiques du football. Retour sur ces victimes qui ont eu du mal à se relever.

Le choc sera assurément savoureux. Car pour chacune des deux nations, il s’agira d’entrer un peu plus dans l’histoire. L’Angleterre rêve d’une première demie-finale en Coupe du monde depuis 1990. La Suède depuis 1994. Si les Three Lions peuvent se targuer d’avoir dans leur bagage le meilleur buteur du Mondial, Harry Kane (6 réalisations), les hommes de Janne Andersson traînent derrière eux une solide réputation. Celle d'avoir vaincu plusieurs des plus grandes nations du football mondial en moins d’un an.


Les bourreaux suédois débutent le travail lors des qualifications. Reversés dans le groupe A, celui de la France, ils font trembler leurs adversaires. Au compteur : une victoire arrachée dans les dernières secondes face aux Bleus (2-1, le 10 juin 2017), 26 buts marqués (soit plus que toutes les autres équipes du groupe) et une deuxième place synonyme de deuxième tour. Ils laissent sur le carreau les Pays-Bas de Wesley Sneijder, troisièmes de ce groupe et troisièmes du Mondial 2014.



Le choc italien

Lors des barrages, c’est la tête de l’Italie qu’ils coupent. Victorieux 1-0 à domicile au match aller, les Suédois parviennent à conserver leur avantage et fêtent à San Siro leur premier billet pour une Coupe du monde depuis 2006. Leur joie est inversement proportionnelle au drame que vivent des Italiens privés de Mondial pour la première fois depuis 1958. Un succès pour l’histoire aussi car la Suède devient la première nation à rejoindre la phase finale du Mondial après avoir affronté lors des qualifications trois finalistes, à savoir la France, les Pays-Bas et donc, l’Italie.


L’arrivée en Russie - et l'absence de leur star Zlatan Ibrahimovic - n’ont pas refroidi les Suédois qui ont même aiguisé leurs armes dans un groupe F relevé, composé de l’Allemagne, du Mexique et de la Corée du Sud. S’ils s’inclinent en toute fin de rencontre face à la Mannschaft, les Nordiques assistent de loin au naufrage des champions du monde en titre, derniers de leur poule et sortis avant même la phase des matches à élimination directe.


Allemagne - Suède (2 - 1) : Voir le Grand format du match


L'Angleterre aussi a vaincu l'une de ses malédictions

La Suisse, tombée à Saint-Pétersbourg mardi (0-1), est la dernière sélection à avoir été victime de la malédiction suédoise. L’Angleterre a réussi à vaincre la sienne en se qualifiant pour la première fois de son histoire en Coupe du monde à l’issue d’une séance de tirs au but. De quoi nous promettre un combat de titans samedi à Samara. 

Colombie - Angleterre (1 - 1) : Voir le Grand format du match


en savoir plus : Equipe de Suède de Football