Dans l'actualité récente

Pérou-Danemark (0-1) : Kasper Schmeichel, tel père, tel fils

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

Kasper Schmeichel Danemark
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-06-16T21:19:35.173Z, mis à jour 2018-06-16T21:22:24.336Z

Vainqueurs du Pérou (0-1) ce samedi, les Danois peuvent remercier le buteur Yussuf Pulsen, mais aussi - et surtout - leur gardien Kasper Schmeichel. Vingt ans après son père Peter, le portier de Leicester a plus que réussi ses débuts en Coupe du monde.

La performance en héritage. Auteur de plusieurs parades déterminantes samedi 16 juin lors de la victoire du Danemark contre le Pérou (0-1), Kasper Schmeichel s’est sans nul doute inspiré, comme depuis le début de sa carrière, des exploits de son illustre père. 


Vingt ans après le Mondial 1998 en France, qui avait vu Peter Schmeichel et les siens atteindre les quarts de finale (battus 3-2 par le Brésil), l’actuel portier de Leicester et celui qui fit le bonheur de Manchester United dans les années 1990 sont devenus les premiers gardiens de but père et fils à disputer une Coupe du monde. Les premiers de l’histoire du Danemark tous postes confondus.


"L’un des meilleurs gardiens du monde"

"Quand il est dans cette forme, c'est l'un des meilleurs gardiens du monde", a commenté Age Hareide, le sélectionneur du Danemark, à l’issue d’une rencontre où Kasper Schmeichel a littéralement dégoûté les Péruviens, notamment Edison Flores (61e) ou Jefferson Farfán (84e). Sur Twitter, Peter Schmeichel s’est dit "très fier" de sa progéniture.


Alors qu'ils affronteront le Danemark, comme en 1998, pour le dernier match du groupe C (mardi 26 juin à 16h, à suivre en direct sur TF1), les Bleus sont prévenus. 

en savoir plus : Equipe du Danemark de Football, Coupe du Monde 2018 : Pérou - Danemark, Coupe du Monde 2018 : Danemark - France, Coupe du Monde 2018 : Danemark - Australie