Pérou: Lloris, Kjaer et Jedinak affichent leur soutien à Paolo Guerrero

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

RTS1PPHQ
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2018-05-22T11:08:33.201Z, mis à jour 2018-05-22T11:25:39.083Z

Les capitaines français, danois et australien ont envoyé un courrier à la Fifa pour que cette dernière lève la suspension de Paolo Guerrero, la star péruvienne, pour l'instant privée du Mondial. Ce dernier va pouvoir se défendre au siège de la fédération mardi.

C'est une initiative très fair-play qu'ont pris Hugo Lloris, Simon Kjaer et Mile Jedinak, les capitaines de la France, du Danemark et de l'Australie. Répondant à l'appel de la FifPro, le syndicat mondial des joueurs, ces trois joueurs ont contacté la Fifa pour évoquer le cas Paolo Guerrero.

Privé d'un événement attendu par tout un peuple depuis 36 ans


L'attaquant est l'habituel capitaine de la sélection du Pérou, dont il est aussi le meilleur buteur (32 réalisations). Mais pour l'instant, les Incas sont privés de lui pour la Coupe du monde 2018, leur première depuis 1982.

En décembre dernier, le Tribunal arbitral du sport lui a infligé une suspension de six mois après un contrôle positif à un métabolite de cocaïne en octobre 2017. L'ancien joueur du Bayern Munich a fait appel... et a finalement écopé d'une suspension alourdie. Puni pour 14 mois, Paolo Guerrero est donc privé de Mondial. Une situation que dénoncent Lloris, Kjaer et Jedinak, capitaines des adversaires du Pérou dans le groupe C.

Ils demandent à la Fifa de "montrer de la compassion" pour un joueur qui n'a pas voulu tricher


Dans une lettre commune, les capitaines s'adressent aux instances de la Fifa pour plaider la cause d'un joueur qui, "ces 14 dernières années, a représenté son pays avec fierté". Après une disette de 36 ans, le Pérou est de retour en phase finale de la Coupe du monde. "Nous pensons que Paolo Guerrero devrait être autorisé à mener son pays et célébrer ce sommet dans une carrière", poursuivent-ils.

"Nous demandons respectivement au conseil de la Fifa de montrer de la compassion envers Paolo Guerrero", lancent ces trois joueurs, qui soulignent que le Péruvien n'a pas cherché à améliorer ses performances avec des produits interdits, qu'il n'a donc pas voulu tricher et qu'il a déjà été sanctionné.

Audience à Zurich ce 22 mai pour Guerrero


Cette démarche a peut-être fait mouche auprès de la Fifa. En tout cas, l'AFP indique que Paolo Guerrero va être reçu à Zurich, au siège de la Fifa, dans la journée de ce mardi 22 mai. Le buteur pourra défendre sa cause avec le soutien de la FifPro.

Le temps presse pour le Pérou. La deadline pour la liste définitive des 23 élus pour le Mondial en Russie est fixée au 4 juin, dix jours avant le début officiel de la compétition.

en savoir plus : Equipe du Pérou de Football, Equipe de France de Football, Equipe du Danemark de Football, Equipe d'Australie de Football