En pleine conférence de presse, le sélectionneur russe reçoit un appel... de Vladimir Poutine !

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

Poutine
Par Antoine LLORCA|Ecrit pour TF1|2018-06-15T12:59:35.127Z, mis à jour 2018-06-15T12:59:56.726Z

Après sa large victoire 5-0 face à l'Arabie saoudite en match d'ouverture vendredi, le coach russe Stanislav Cherchesov a reçu en pleine conférence de presse un appel du chef de l'état.

Suite à la victoire de la Russie face à l'Arabie Saoudite (5-0), le sélectionneur russe Stanislav Cherchesov a donné une conférence de presse mais a dû la quitter très rapidement. La raison ? Un coup de téléphone du président de la fédération de Russie, Vladimir Poutine en personne. Visiblement heureux à son retour, il a parlé de son entretien téléphonique "Le chef de l'État vient de m'appeler pour me féliciter. Il m'a aussi demandé de transmettre ses félicitations à toute l'équipe et de continuer comme cela.", affirmé le sélectionneur en revenant de cet appel.

Jeudi, la Sbornaya, qui n'avait pas gagné le moindre match en 2018, a parfaitement lancé "son" Mondial en battant une très faible équipe d'Arabie saoudite (5-0) lors du match d'ouverture au stade Loujniki de Moscou. De quoi permettre au sélectionneur Stanislav Cherchesov, cible des critiques depuis que la Russie est devenue le premier organisateur depuis 84 ans à débuter un Mondial sans avoir remporté le moindre match dans les six mois précédant la compétition, de s'offrir un peu de répit.

 Accusé de "détruire" le football russe par un ancien international, le coach à la moustache garde même tous ses chances de qualifier son équipe pour le second tour, objectif encore jugé irréalisable il y a encore quelques heures par tout le pays. Il peut remercier Youri Gazinsky, premier buteur du Mondial-2018 (12), Denis Cheryshev (43, 90+1), auteur déjà des deux premiers bijoux de la compétition, Artem Dzyuba (71), et Aleksandr Golovin (90+4).