Dans l'actualité récente

Portugal-Maroc : Dirar appelle ses coéquipiers à "ne pas trop respecter" Cristiano Ronaldo

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

000 1612EO
Par Allan DELAMOTTE |Ecrit pour TF1|2018-06-19T20:38:37.210Z, mis à jour 2018-06-19T20:39:12.487Z

Après une défaite surprenante face à l'Iran vendredi 15 juin (1-0), le Maroc affronte ce mercredi le Portugal, champion d'Europe en titre et auteur d'un match nul spectaculaire face à l'Espagne (3-3). Pour Nabil Dirar, il sera très important de considérer Cristiano Ronaldo comme un joueur "comme les autres".

Mercredi 20 juin, au stade Loujniki de Moscou, le Maroc de Hervé Renard joue très gros face au champion d'Europe portugais, après avoir concédé une défaite in extremis face à l'Iran, cinq jours plus tôt (1-0). Un match lors duquel les Lions de l'Atlas vont se frotter à Cristiano Ronaldo, un des meilleurs joueurs du monde et auteur d'un triplé face à l'Espagne lors de la première journée du groupe B (3-3). 

Un joueur qui semble très difficile à neutraliser pour Hervé Renard : "Que dire ? Est-ce que tout n'a pas été déjà dit à son sujet ? Ceux qui essayent de monter un plan contre lui, de toute façon... Il réussit toujours à trouver quelque chose pour faire la différence ou au moins mettre son équipe dans le droit chemin". "La seule chose que je peux dire c'est que c'est un joueur exceptionnel. Le mot n'est peut-être même pas assez fort mais il faut tout faire pour le rendre moins exceptionnel demain. (...) Si on met trois (joueurs) sur Ronaldo, je ne sais pas comment on va faire pour marquer les autres. Ils ont tellement de qualité offensive... Il ne faut pas oublier qu'on a le champion d'Europe en face", a-t-il ajouté lors de la conférence de presse d'avant-match.

>> Portugal-Espagne en un clin d'oeil

>> Iran-Maroc en un clin d'oeil

Pas de "droit à l'erreur" pour le Maroc

Pour son latéral droit, Nabil Dirar, passé par l'AS Monaco, l'essentiel est de ne pas regarder jouer la star portugaise et "ne pas trop le respecter sur le terrain". "C'est un joueur comme tous les autres, et nous on a un match à jouer. On n'a pas le droit à l'erreur", a-t-il déclaré avant d'ajouter : "C'est vrai, c'est Cristiano, et la moindre occasion il la met dedans. Il faut faire attention parce que c'est un grand joueur. Mais ils ont aussi Bernardo Silva, plein de joueurs qui peuvent faire la différence. C'est sûr qu'il faut être concentré à 100%."