Pourquoi Antoine Griezmann a choisi de rester à l’Atlético de Madrid

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

griezmann atlético
Par Hamza HIZZIR|Ecrit pour TF1|2018-06-19T00:51:33.164Z, mis à jour 2018-06-19T15:51:33.508Z

Le possible départ d’Antoine Griezmann pour le FC Barcelone a longtemps alimenté la chronique du mercato. Mais l’attaquant star des Bleus a finalement préféré rester dans son bercail de l’Atlético. Il s’en explique ce mardi.

Quand certains n’ont de cesse de chanter à leur(s) club(s) Je suis venu te dire que je m’en vais, d’autres se filment pour annoncer qu’ils restent. Antoine Griezmann, qui a défrayé la chronique avec un petit film dédié à sa décision de ne pas quitter l’Atlético de Madrid diffusé sur une chaîne de télévision espagnole, fait évidemment partie de la seconde catégorie. Mais l’attaquant star des Bleus n’avait pas vraiment expliqué le pourquoi du comment. Il s’y emploie finalement ce mardi, sur le site officiel de son club.



"Je suis convaincu que nous accomplirons de grandes choses ensemble. Cette saison, j’ai remporté mon premier trophée européen (la Ligue Europa, aux dépens de l’OM en finale, ndlr), quelque chose que j’ai longtemps recherché. Aujourd’hui, mon seul souhait est que nous continuions dans cette voie vers de nouveaux succès", embraye-t-il.

Avant de développer ainsi son point de vue : "Depuis que je suis arrivé (en 2014, ndlr), le club a tellement grandi. Nous avons un tout nouveau stade, que tout le monde nous envie et qui va nous permettre de nous renforcer encore. J’adore le projet que nous sommes en train de mener, avec de grands joueurs. Je remercie le club pour ses efforts. Miguel Ángel Gil (le président de l’Atlético, ndlr) m’a fait part de ses idées pour l’avenir et je suis vraiment enthousiaste. Le projet est incroyable."



Alors que l’on aurait pu penser que c’est son attachement à l’entraîneur, Diego Simeone, qui l’a conduit à renoncer à son rêve de rallier le FC Barcelone, nous apprenons donc que c’est plutôt le discours, et les promesses, de son président qui l’ont décidé à rester à Madrid. Bien sûr, la prolongation de contrat qu’il vient de signer, dans l’intimité d’Istra, le camp de base des Bleus, assortie d’une substantielle augmentation de salaire (23 millions d’euros par an, contre 11 millions auparavant) n’y est pas étrangère non plus.

Mais au-delà de ces considérations, il y a tout de même un aspect affectif qui est entré en compte. "Avec mes coéquipiers et le staff technique, nous formons une famille, insiste en effet Antoine Griezmann. Et, sur le terrain, il est évident que nous combattons tous pour la même chose. Je me suis toujours senti aimé par tout le monde et c’est très important pour moi. Nous sommes tous très proches dans cette équipe." On comprend ainsi que partir, alors que la plupart des cadres de l’équipe n’en ont, eux, pas l’intention, aurait sans doute été un véritable crève-cœur pour le Français.

en savoir plus : Equipe de France de Football