Qualifié et père pour la 3e fois, l’Anglais Delph raconte "ses 24 heures les plus incroyables"

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

Fabian Delph Angleterre
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-07-05T03:53:08.512Z, mis à jour 2018-07-05T03:53:11.351Z

Absent lors du match face à la Colombie mardi en raison de la naissance imminente de sa troisième fille, le milieu de terrain anglais est déjà de retour en Russie. Prêt pour affronter les Suédois en quarts.

Il a le sourire béat d’un homme heureux. Et il a de quoi l’être. En quelques heures, Fabian Delph a connu une double dose de joie. Sur le plan professionnel d’abord, en voyant mardi soir ses coéquipiers décrocher la qualification pour les quarts de finale de la Coupe du monde en venant à bout de vaillants Colombiens à l’issue de la séance de tirs au but. Sur le plan personnel ensuite, en devenant, à 28 ans, père d’une troisième petite fille mercredi matin.


"Je viens juste de vivre les plus 24 heures les plus incroyables", écrit-il sur Instagram. Le milieu de terrain des Three Lions, entré en cours de jeu face au Panama et aligné d’entrée face à la Belgique, raconte avoir "frappé chaque ballon et ressenti chaque bribe d’émotion" avec ses "frères" sur le terrain contre les Colombiens.




Baby Boom pendant le Mondial !


"Je n’ai pas de mots pour décrire le bonheur et la gratitude que je ressens", poursuit-il en légende d’un cliché qui le montre dans l’avion de retour vers la Russie. Le Citizen avait été autorisé à rejoindre sa femme Natalie vendredi alors que la naissance était imminente. "Certaines choses dans la vie sont plus importantes que le football", avait concédé le sélectionneur anglais Gareth Southgate.


Avant lui, l’attaquant suisse Breel Embolo avait également fait un aller-retour express chez lui la semaine dernière pour assister à la naissance de sa fille Naliya. Le Danois Christian Eriksen s'était éclipsé du stage de préparation pré-Mondial pour rejoindre sa femme sur le point d'accoucher. Le capitaine suédois Andreas Granqvist a lui choisi de rester en Russie alors que l’arrivée de son deuxième enfant était prévue mardi 3 juillet, jour de huitième de finale pour les Nordiques. "Je suis totalement concentré sur le match et ma femme est très forte , a-t-il déclaré la veille du match. Qualifié pour les quarts de finale, la rencontre avec le nouveau membre de sa famille devra attendre un peu. 


en savoir plus : Equipe d'Angleterre de Football