Renard après France-Brésil : "On a laissé des plumes"

COUPE DU MONDE 2019 - Interrogées par TF1, après la victoire de l'équipe de France face au Brésil (2-1 a.p), dimanche soir, au Havre, Wendie Renard et Griedje Mbock ont affiché leur satisfaction.

Wendie Renard

"Le public a été à la hauteur, de la première à la dernière minute, dans les moments où on n'est pas bien... C'est aussi pour eux. On est contentes. Maintenant, il faut récupérer. On prend l'égalisation un peu bêtement, elles arrivent à bien jouer le coup..."

"Derrière, on continue. On sait que les coups de pied arrêtés font souvent la différence au haut niveau. Maintenant, place à la récupération parce qu'on a laissé pas mal de plumes..."

Griedje Mbock

Sur son sauvetage à la 105e minute devant Debinha

"C'est arrivé vite : je la vois partir et fixer la gardienne. Mon premier réflexe, c'est d'aller protéger la cage et j'ai un peu de chance, je la sauve... La force de notre équipe, c'est de ne pas douter. Même dans les moments compliqués, on a montré qu'on arrive à se relever, on est contentes. C'est un match où il a fallu aller chercher la victoire: on a montré qu'on était solidaires, qu'on était un groupe, une équipe et c'est comme ça qu'on peut aller au bout."

Sarah Bouhaddi

"J'ai fait un bon match, mais à la hauteur de toute l'équipe. Je pense que ce soir on a toutes été très bonnes, on a donné le maximum. On s'était dit avant le match qu'il ne fallait pas ressortir avec des regrets et donner le maximum, c'est ce qu'on a fait."

Sur le sauvetage de Mbock en prolongation

"C'était un débordement de Debinha, elle a réussi à se mettre sur son pied droit, j'essaye de me mettre en contre avec elle, peut-être que ça a permis à Griedge aussi de revenir à fond et de sauver ce ballon sur la ligne. C'est comme un arrêt, comme un exploit, c'est un moment fort."

Sur le quart de finale potentiel contre les Etats-Unis qui affrontent l'Espagne en 8e lundi

"Tout le monde parle de ce match depuis le tirage. Maintenant il y a l'Espagne qui va donner le maximum, qui a aussi son atout à jouer. On va regarder tranquillement le match (et je ne serai) supportrice de personne. Si on veut être championnes du monde, il faudra aller chercher toutes les équipes, c'est une phrase bateau mais à nous de faire notre chemin et d'aller chercher ces victoires."

Vidéos associées

News associées