Dans l'actualité récente

France-Croatie (4-2) : la finale victorieuse en un coup d’œil

Voir le site Coupe du monde de la FIFA 2018

000 17N8MO
Par Hamza HIZZIR|Ecrit pour TF1|2018-07-15T18:00:19.145Z, mis à jour 2018-07-15T18:22:23.803Z

L’équipe de France a remporté la Coupe du monde 2018 en battant la Croatie (4-2) au bout d’un match complètement fou.

Le résumé du match

Cela a commencé comme dans un cauchemar. Un premier quart d’heure durant lequel les Croates ont dominé les débats de la tête et les épaules... Jusqu’à un but contre son camp de Mandzukic à la 18e minute, à la retombée d’un coup franc de Griezmann. Et puis la Croatie a égalisé, logiquement, dix minutes plus tard, par Perisic, qui a enrhumé Kanté d'un contrôle orienté avant de crucifier Lloris d’une frappe croisée parfaite. Il a alors fallu un nouveau coup du sort pour aider les Bleus. Ce fut une main de Perisic sur un corner français. Après avoir consulté les images, l’arbitre a accordé un penalty, que Griezmann a transformé sans trembler à la 38e

Au retour des vestiaires, une sublime claquette de Lloris sur un tir en force de Rebic a maintenu son équipe à flot. Avant, enfin, un énorme temps fort français : un but de Pogba, d’une frappe sèche sur un service en retrait de Griezmann à la 59e, puis un autre de Mbappé, d’un tir du droit à ras de terre à la 65e. On aurait alors pu penser que la messe était dite mais jusqu’au bout, ce match aura été insaisissable, avec une impensable bourde de Lloris ayant offert une réduction du score à Mandzukic à la 69e. Peu importe : cela s’est terminé comme dans un rêve.


L’homme du match

On aurait pu, comme la FIFA, choisir Griezmann, encore épatant de justesse technique et d’abnégation. On a aussi pensé à mettre en avant Nzonzi, dont l’entrée en jeu à la place de Kanté, à la 55e (merci coach), a changé le match. Mais on a fini par se fixer sur Pogba, auteur du but le plus important, celui du 3-1), qu’il a d’ailleurs lui-même initié d’une ouverture lumineuse pour Mbappé. Plus largement, le milieu de Manchester United a été une nouvelle fois au four (la récupération) et au moulin (l’organisation du jeu). Par ses inlassables efforts, il a fini par dégoûter des Croates qu’on a longtemps crus infatigables. Une forme d’exploit. 

La stat' du match

A l’issue de leur laborieuse première période, les Bleus menaient 2-1... en n’ayant tiré qu’une seule fois au but. Et encore, sur penalty ! Pourtant, cet avantage inespéré s’est avéré déterminant en seconde période. Cela dit qu’il ne pouvait finalement pas arriver grand-chose à cette équipe, dont toutes les planètes étaient parfaitement alignées.

>> Toutes les infos sur la Coupe du monde en Russie

en savoir plus : Coupe du Monde 2018 : France - Croatie