De l’Allemagne 2014 à l’Uruguay 2018, Raphaël Varane a pris les choses en main

resultat-france-uruguay-de-l-allemagne-2014-au-mondial-2018-raphael-varane-a-pris-choses-main-video-but-9037193
En quart de finale du Mondial 2014, Raphaël Varane avait perdu un duel décisif face à Mats Hummels, unique buteur du match (0-1) perdu par les Bleus face à l'Allemagne. Quatre ans plus tard, en Russie, au même stade de la compétition, il a ouvert le score contre l’Uruguay (2-0) sur une action similaire. Un vrai symbole.

Didier Deschamps n’est ni un tacticien ni un grand théoricien de ce jeu. Tout ce qui l’intéresse, c'est le résultat, et les ressorts, quels qu’ils soient, permettant de marquer au moins un but de plus que l’adversaire. C’est ce qu’il s’est chargé de transmettre à ses joueurs en tant que sélectionneur de l’équipe de France, et ce que le monde entier peut constater en cet été 2018


Ce vendredi, à Nijni-Novgorod, même situation mais dans l’autre sens : sur un coup franc d’Antoine Griezmann venu de l’aile droite, Raphaël Varane s’échappe et,


"Au Real Madrid, j’ai eu une ascension régulière", rembobinait-il le 5 juin dernier à Clairefontaine. "En équipe de France, on a moins de matchs. En arrivant très tôt au plus haut niveau (il a débuté en équipe de France à 20 ans), on commet des erreurs mais ça fait partie de l'apprentissage. Je le vois comme quelque chose de positif. Ça fait partie de mon vécu. J'essaie de toujours m'améliorer. Les Bleus, c'est l'occasion de montrer aussi mon évolution en club. La sélection, c'est énorme à nos yeux. Il faut réussir à être aussi performant qu'en club, où je reste sur quatre victoires en Ligue des champions en cinq ans. Je n'ai rien remporté en bleu, c'est une motivation supplémentaire. On sait de quoi je suis capable. A moi de le montrer en sélection."

>> La réaction de Raphaël Varane après la victoire des Bleus contre l'uruguay

Toutes les infos sur la Coupe du monde en Russie

News associées