Arabie saoudite-Égypte (2-1) : le match en un coup d’œil

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

000 16L5BY
Par Antoine LLORCA|Ecrit pour TF1|2018-06-25T17:00:22.201Z, mis à jour 2018-06-25T17:09:37.892Z

Dans un match sans autre enjeu que l'honneur dans le groupe A, l'Arabie saoudite est venue à bout de l'Égypte (2-1). Une rencontre où un nouveau record de la Coupe du monde est tombé.

Le résumé du match

Ce lundi à Volgograd, l'Arabie Saoudite et l'Égypte s'affrontaient dans le cadre de la 3e et dernière journée du groupe A. Éliminés après leurs deux défaites en autant de rencontres, les deux sélections n'avaient plus rien à perdre et pouvaient se faire plaisir avant de partir en vacances. Malheureusement, tel n'a pas été le cas... Très imprécises techniquement, les deux équipes ont offert un spectacle médiocre pendant les 20 premières minutes. La lumière est venue de la star des Pharaons, Mohamed Salah. A la réception d'une magnifique transversale, l'attaquant de Liverpool est parvenu à lober le gardien saoudien. Mais le bonheur fut de courte durée. À la 39e minute, les Saoudiens ont obtenu un premier penalty, finalement arrêté par le gardien vétéran El-Hadary, puis un second, sur lequel le portier égyptien ne pouvait rien.

La seconde période sera très pauvre en occasion et même soporifique. Si Salah a tenté tant bien que mal de réveiller son équipe, rien n'y a fait, la star était bien seule. De quoi permettre aux Saoudiens de pousser et trouver l'ouverture dans les arrêts de jeu avec un but de Salem Mohammed Al-Dawsari à la 94e minute. Les Pharaons terminent bien tristement leur Coupe du monde sans la moindre victoire tandis que l'Arabie Saoudite a, elle, mis fin à une série de 12 matches sans victoire en Coupe du Monde (2 nuls, 10 défaites), enregistrant son premier succès dans la compétition depuis juin 1994.

L’homme du match

Même si la FIFA a décidé de nommer Mohamed Salah, nous avons choisi le gardien remplaçant de l'Égypte, Essam El-Hadary. Aligné d'entrée après deux matchs sur le banc, il a réalisé une très bonne prestation, arrêtant notamment un penalty en première période et effectuant plusieurs très belles parades tout au long de la rencontre. Mais l'essentiel était ailleurs : le mythique portier égyptien est devenu le joueur le plus âgé à disputer une phase finale de Coupe du monde. Car oui, à 45 ans,  il a disputé son premier et dernier match en Coupe du monde. 

>> Essam El-Hadary, le record au bout des gants

La stat’ du match

Lors de ce match, El-Hadary est devenu le quatrième gardien à arrêter un penalty lors de son premier match de Coupe du Monde depuis 1966, selon l'agence de statistique Opta.


en savoir plus : Coupe du Monde 2018 : Arabie Saoudite - Egypte