Dans l'actualité récente

Australie-Pérou (0-2) : le match en un coup d’œil

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

Pérou Australie
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-06-26T16:55:01.271Z, mis à jour 2018-06-26T16:58:20.790Z

Elle devait gagner pour avoir une chance d’atteindre les huitièmes de finale, mais l’Australie a été incapable de marquer face au Pérou. Bien plus réalistes, "los Incas" s'imposent 2 buts à 0.

C’était finalement un match pour du beurre. Ni le Pérou ni l’Australie n’atteignent les huitièmes de finale après la victoire des premiers sur les seconds (2-0) ce mardi à Sotchi. Les Socceroos devaient l’emporter (et voir le Danemark perdre face à la France, ce qui n’a pas été le cas non plus puisque les deux équipes se sont neutralisées) pour sortir de la poule C. Ils terminent finalement dernier du groupe, derrière le Pérou, le Danemark, et la France.

Le match en bref 

Les Péruviens se sont montrés très efficaces puisqu’ils ont tiré 4 fois, cadré 3 fois, et marqué 2 fois. Les Australiens ont, eux, beaucoup plus tenté, mais sans succès - 14 tirs, pour seulement 2 cadrés. Si les Socceroos ont dominé et eu plus souvent la balle que leurs adversaires (53% contre 47%), ils n'ont en revanche jamais réussi à marquer. Les Australiens se sont montrés trop imprécis dans le dernier geste et jamais dangereux sur les coups de pied arrêtés.

Les hommes de Ricardo Gareca ont tué le match dès la 18e minute, avec une superbe reprise de volée d'André Carrillo. A la 50e minute, c'est l'attaquant Paolo Guerrero qui vient aggraver le score d'une frappe en pivot. Pas de quoi enflammer un match qui s'est souvent montré peu emballant et sans rythme.

Un homme dans le match 

Passeur puis buteur, le capitaine Paolo Guerrero a été très précieux pour le Pérou. C'est lui qui offre un centre parfait à Andre Carrillo sur le premier but péruvien et c'est lui qui double la mise juste après le retour des vestiaires.

La stat’ qui tue 

Le Pérou a signé sa première victoire en Coupe du monde depuis 40 ans. Lors de ses deux premiers matches de poule, la sélection péruvienne s'était inclinée 1 à 0.