France-Belgique (1-0) : le match en un coup d’œil

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

FRABEL FINALE
Par Antoine LLORCA|Ecrit pour TF1|2018-07-10T22:00:42.839Z, mis à jour 2018-07-10T22:54:41.461Z

Au terme d'un match serré, les Bleus ont réussi l'exploit de s'imposer en demi-finale de la Coupe du monde face à la Belgique. Les Bleus affronteront dimanche à 17h (sur TF1) le vainqueur du match Croatie-Angleterre.

Le résumé du match

Ils l'ont fait !!! Douze ans après leur dernière finale de Coupe du monde en 2006, les Bleus ont l'occasion de monter sur le toit du monde pour la seconde fois de leur histoire après leur victoire 1-0 sur la Belgique. Dès le début de la rencontre, les Belges ont pourtant imposé un pressing haut et un rythme élevé aux Bleus. À plusieurs reprises, les accélérations et les dribbles d'Eden Hazard ont fait beaucoup de mal à Benjamin Pavard. Le milieu de Chelsea a notamment tenté une énorme frappe que Varane dévie juste au-dessus de la barre. Peu de temps après, Lloris a, lui, sorti un arrêt exceptionnel sur une frappe d'Alderweireld en pivotau point de penalty.

Mais rapidement, les Bleus ont repris le dessus pendant la seconde partie de première mi-temps. La lumière est notamment venue de Kylian Mbappé, éblouissant depuis le début de ce Mondial. Le Parisien de 19 ans a peu défendu, certes, mais il a su distiller d'excellents ballons pour Olivier Giroud, qui a gâché une superbe offrande (34e), ou encore Benjamin Pavard, qui a buté en face à face sur Thibaut Courtois (39e). Au retour des vestiaires, les Bleus sont revenus avec les mêmes intentions. Et c'est finalement sur un corner obtenu par Olivier Giroud, qu'Antoine Griezmann a pu trouver Samuel Umtiti, qui, sautant bien plus haut que Marouane Fellaini, a libéré les siens à la 51e minute. Jusqu'au bout du match, les Belges vont alors pousser. Mais rien n'y fait, la faute à un Lloris monstrueux, un Varane impérial et un Kanté, comme d'habitude, énorme.

12 ans après leur défaite en finale de la Coupe du monde face à l'Italie, les Bleus ont l'occasion de marquer l'histoire de leur empreinte en ajoutant une deuxième étoile sur le maillot de l'équipe de France.

L'homme du match

Pour la Fifa, l'homme du match est Samuel Umtiti. Si le défenseur central du FC Barcelone a effectivement marqué le but de la victoire, c'est Raphaël Varane, son compère de défense centrale, qui a réalisé un match XXL. Omniprésent sur tous les duels, le défenseur du Real Madrid a dégoûté Romelu Lukaku, pourtant auteur d'un Mondial de haute volée jusque-là. 

La question doit dorénavant être posée : Raphaël Varane peut-il être un sérieux prétendant au Ballon d'Or ? Vainqueur de la Ligue des champions et auteur d'une Coupe du monde exceptionnelle, le défenseur pourrait s'en rapprocher grandement en cas de titre de champion du monde !

La stat' qui tue

Encore auteur d'un match énorme, Hugo Lloris a des statistiques folles dans cette Coupe du monde. Selon le statisticien Opta, Hugo Lloris a arrêté les sept derniers tirs cadrés qu'il a eu à subir dans ce Mondial. Respect ! 

>> Revoir le match d'Hugo Lloris face à la Belgique


>> Toutes les infos sur la Coupe du monde en Russie