Danemark-France (0-0) : le match en un coup d’œil

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

000 16O393
Par Antoine LLORCA|Ecrit pour TF1|2018-06-26T17:10:37.934Z, mis à jour 2018-06-26T18:00:11.500Z

Au bout de l'ennui, les Bleus ont obtenu le point du match nul face au Danemark (0-0) ce mardi à Moscou. Une rencontre de qualité médiocre qui permet néanmoins à la France de finir à la première place du groupe C.

Le résume du match

L'objectif de terminer premier du groupe C est atteint pour l'équipe de France grâce à ce match nul face au Danemark (0-0) mardi à Moscou. Le terme "match nul" a pris tous son sens au vu du spectacle offert par les Bleus et les Danois. Incisifs pendant 20 minutes, les Nordiques ont ensuite laissé les Bleus faire le jeu. Mauvaise nouvelle pour les 78.000 spectateurs présents au stade Loujniki... De fait, la France a été incapable de se montrer dangereuse face au bloc danois placé très bas dès le début du match. Les occasions françaises ont été rares. Si Giroud a forcé, après une frappe lobée (15e), le gardien danois Kasper Schmeichel à sortir le ballon en corner, la suite s'est révélée être une succession de combinaisons offensives n'ayant rien donné. 

L'entrée de Nabil Fekir à la place d'un Griezmann très moyen a toutefois permis de dynamiser la fin de rencontre. À la 82e, le gardien danois a dû détourner une belle frappe du meneur de jeu lyonnais, la seule vraie occasion française de ce match (voir la vidéo ci-dessus). Bref comme vous avez pu le comprendre en lisant ce résumé, le match était globalement une purge ! Maintenant, les Bleus vont devoir sérieusement hausser leur niveau de jeu pour atteindre le dernier carré, leur objectif fixé.

L'homme du match

Difficile à dire, mais, pour nous, N'Golo Kanté et Nabil Fekir méritent le titre d'homme du match. Kanté parce qu'il a été impeccable dans l’entre jeu et omniprésent défensivement. Fekir parce que, même s'il n'a joué qu'une vingtaine de minutes, il est entré avec de bonnes intentions et a dynamisé le jeu des Bleus. Il est d'ailleurs le seul à s'être procuré une occasion franche à la 84e minute. 

La stat' qui tue

La preuve de la tristesse de ce match nul : ce Danemark-France est, selon Opta, la rencontre où les joueurs ont le moins tiré au but, avec seulement 15 frappes sur l'ensemble de la rencontre. Quand on vous dit que ce match était une purge...