Umtiti, c'est grave docteur ?

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

000 1619CX
Par Allan DELAMOTTE |Ecrit pour TF1|2018-06-17T15:48:08.858Z, mis à jour 2018-06-17T15:48:10.631Z

Coupable d'une faute de main lors de la victoire étriquée des Bleus face à l'Australie samedi (2-1), Samuel Umtiti suscite beaucoup d'interrogations chez les observateurs notamment à cause d'un niveau de jeu décevant ces dernières semaines. Deschamps doit-il lui faire confiance ou opter pour Kimpembe ou Rami ?

Rarement mis en difficulté par les offensives adverses, le défenseur du FC Barcelone Samuel Umtiti a tout de même vécu une entame de Coupe du monde compliquée, samedi, lors du premier match du groupe C entre la France et l'Australie (2-1). A la 60e minute de jeu, alors que les Bleus venaient de prendre l'avantage grâce à un penalty transformé par Antoine Griezmann (58'), l'ancien Lyonnais a eu la mauvaise idée de détourner de la main un centre australien pour offrir l'opportunité aux Socceroos d'égaliser sur penalty. Ce qu'a immédiatement fait Mile Jedinak, à la 62e minute de jeu.

Au sortir de la rencontre, finalement remportée grâce à un but contre son camp de Behich à la 81e minute, le défenseur central de 24 ans est revenu sur son geste malheureux. "Au moment où je me retourne, je pensais que le ballon était déjà passé. Ce sont des faits de jeu, on est habitué à chaque match. C'est très étonnant. Je saute, au moment où je me retourne, le ballon tape ma main et l’arbitre siffle penalty." 

La prolongation tardive au Barça, la raison de la méforme ?

"Tout le monde a vu les images, je n’ai pas fait exprès. Il fallait passer à autre chose. J’ai confiance en mes coéquipiers. Je savais qu’on allait repasser devant", a-t-il poursuivi. Quelques heures plus tard, ce dernier a même ironisé en postant un photomontage de sa faute de main, transformée en dunk pour l'occasion.

Il n'empêche. Ces derniers mois, les performances de "Sam" au Barça posent question quant à la forme du joueur de l'équipe de France. Ce dernier a notamment pris l'eau lors du naufrage collectif des Blaugranas face à l'AS Roma en quart de finale retour de Ligue des champions le 10 avril dernier (3-0). Des mauvaises prestations qui ont notamment coïncidé avec le feuilleton qui a entouré la prolongation de contrat du stoppeur au FCB, bloquée plusieurs semaines avant d'aboutir le 3 juin dernier. A tout cela s'est également ajoutée une blessure contractée au genou dans le courant du mois de mai.

Kimpembe ou Rami dès jeudi ?

Avec les Bleus, Umtiti ne s'est pas montré beaucoup plus rassurant sur ses dernières sorties, alternant le bon et le moins bon contre la Colombie (2-3) et la Russie (3-1) en mars, face à l'Italie le 1er juin dernier (3-1) mais surtout contre les Etats-Unis  livrant une prestation inquiétante quelques jours avant le départ des Bleus en Russie.

Face à un Pérou qui a montré un visage très entreprenant malgré la défaite contre le Danemark samedi (1-0), Samuel Umtiti va devoir vite se ressaisir sous peine de passer à côté de son Mondial et hypothéquer les chances des Bleus de s'offrir un beau parcours dans la compétition. A moins que Didier Deschamps ne décide de trancher dans le vif et d'aligner dès jeudi Adil Rami ou Presnel Kimpembe, les deux autres candidats à la charnière centrale et auteurs d'une excellente saison sur le plan individuel. Affaire à suivre ...

en savoir plus : Coupe du Monde 2018 : France - Australie