Dans l'actualité récente

Sénégal-Colombie : les Lions de la Teranga, l'ultime espoir de l'Afrique

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

sénégal japon mané
Par Yohan ROBLIN|Ecrit pour TF1|2018-06-28T10:25:48.675Z, mis à jour 2018-06-28T12:55:50.665Z

Dernier représentant africain encore en lice, le Sénégal joue son ticket pour les huitièmes face à la Colombie ce jeudi 28 juin (16 heures). Les hommes d'Aliou Cissé portent tous les espoirs d'un continent sur leurs épaules.

Tous les espoirs de l'Afrique reposent sur eux. Depuis l'élimination des Super Eagles par l'Argentine (2-1) mardi, au terme d'une rencontre houleuse, le Sénégal est l'unique espoir pour une équipe africaine d'entrevoir les huitièmes de finale. Les quatre autres nations qui l'accompagnaient, l'Égypte, le Maroc, la Tunisie et le Nigeria donc, ont toutes vu leur route s'arrêter, prématurément. Et souvent de manière injuste, dès le premier tour du Mondial russe. À l'heure d'affronter la Colombie ce jeudi 28 juin (à 16 heures) pour une place parmi les seize meilleures équipes du monde, les Lions de la Teranga cristallisent l'honneur de tout un continent. Un résultat positif, à défaut un nul, leur permettra de continuer l'aventure en Russie. Et, au passage, de "sauver" l'honneur de l'Afrique.

>>> Aliou Cissé, prophète en son pays

En Russie, la formation d'Aliou Cissé est portée par le souvenir l'exploit de 2002. Pour leur premier tournoi, les Sénégalais avaient alors renversé la France, championne du monde et d'Europe en titre, et étaient sortis deuxièmes de leur poule derrière le Danemark avant de se hisser jusqu'en quarts. Un tour de force pour un pays qui n'avait jamais disputé le moindre match de Coupe du monde. C'est sur ce vestige qu'Aliou Cissé, le capitaine d'autrefois, a bâti les succès actuels des Lions. Dans le plus strict anonymat. Jusqu'à son entrée dans la Coupe du monde, presque personne n'a prêté attention à la sélection sénégalaise, dont 22 joueurs sur 23 évoluent en Europe. Le Nigeria, grâce à son maillot "vintage", et l'Égypte de Mo Salah, s'étaient chargés de lui voler la vedette. 


"Le Sénégal représente tout le continent africain"

Ces considérations vite oubliées, c'est sur le terrain que l'équipe du Sénégal s'est révélée. Après les défaites de quatre des cinq équipes africaines lors du premier match, Aliou et ses joueurs ont pris leur courage à deux mains. Avec force et honneur, ils ont décroché, face à la Pologne (2-1), la première victoire d'un représentant africain dans ce Mondial russe. Quelques jours plus tard, contre le Japon (2-2) à Ekaterinbourg, ils ont prolongé leur invincibilité en phase de groupes de la Coupe du monde, soit cinq matches sans défaite en deux participations. Une prouesse pour le Sénégal, seule nation dans l'histoire du Mondial à avoir réussi pareille performance avec l'Allemagne et le Pays de Galles. Outre cette marque de distinction, les Lions de la Teranga se sont surtout offerts le droit de rêver à un huitième de finale dans un groupe homogène.


Et derrière ce pays qui a tout l'air d'être la sensation de ce Mondial, quelque chose de plus grand se trame. "Tout le continent était derrière nous, on espère porte haut et fort les couleurs du Sénégal et de l'Afrique le plus loin possible", plaidait Kalidou Koulibaly après le succès inaugural contre les Polonais. Des dires confirmés par son sélectionneur Aliou Cissé. "Le Sénégal représente tout le continent africain. Tout le continent est derrière nous, je reçois des coups de fil de partout, les gens croient en nous, c'est une fierté de représenter l'Afrique", déclarait-il. Il y a fort à penser qu'en Afrique tous les amoureux de football vont prôner l'union sacrée autour des Lions de la Teranga, devenus en quelques jours la locomotive des rêves de tout un continent.

>>> Retrouvez toutes les infos de la Coupe du monde 2018

en savoir plus : Equipe du Sénégal de Football