Dans l'actualité récente

La Fifa ne veut plus de gros plan des supportrices pendant les matches

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

Supporters Danemark
Par Antoine LLORCA|Ecrit pour TF1|2018-07-12T15:30:06.230Z, mis à jour 2018-07-12T15:39:16.907Z

Lors d'une conférence de presse, le responsable diversité de la Fifa a tenu à mettre les points sur les "i" quand aux incidents sexistes qui ont entachés le Mondial.

Même si on en entend moins parler depuis quelques jours, le sexisme restera l'un des points noirs de ce Mondial. Plusieurs affaires comme celles de journalistes agressés sexuellement pendant des duplex ou de supporters ayant tenu des propos inappropriés à l'égard de femmes dans les stades ont entaché le début de la Coupe du monde. 

La Fifa regrette d'ailleurs que les supporters masculins se permettent d'aborder un très grand nombre de femmes, "essentiellement russes". Lors d'une conférence de presse mercredi, Federico Addiechi, responsable de la diversité de la Fifa, a annoncé que l'entité internationale collaborait avec la police locale pour identifier les responsables de ces gestes obscènes.

>> Insultes sexistes et alcool caché dans des jumelles : les supporters colombiens réprimandés par leur gouvernement !

>> #deixalatrabalhar : une journaliste brésilienne harcelée en plein direct

"Nous allons prendre des mesures"

Lors de cette même conférence de presse, Federico Addiechi a demandé aux diffuseurs et aux agences photo d'arrêter de filmer ou de photographier les supportrices juste parce qu'elles portent une tenue sexy dans les tribunes. "Nous avons étudié les images et ce sexisme était assez flagrant", a-t-il estimé. Le responsable veut que la question devienne un axe de réflexion pour les futures compétitions internationales. "C'est un sujet sur lequel nous allons travailler à l'avenir, c'est une évolution normale", a-t-il affirmé. "Nous allons prendre des mesures sur les choses qui ne vont pas".

Ces remarques semblent surtout viser la télévision russe, critiquée dès le début du Mondial lors du match d'ouverture Russie-Arabie Saoudite (5-0) pour avoir montrer, seulement pour leur physique, de nombreuses supportrices russes. Une supportrice en particulier avait notamment été montrée (très) fréquemment par le réalisateur de match.

>> Toutes les infos sur la Coupe du monde en Russie