Stéphanie Frappart va arbitrer la finale Etats-Unis - Pays-Bas

COUPE DU MONDE 2019 - L'arbitre française Stéphanie Frappart a été désignée par la FIFA pour arbitre la finale entre les Etats-Unis et les Pays-Bas, dimanche, à Lyon.

Une Française au sifflet pour la finale. La FIFA a annoncé que l'arbitre française Stéphanie Frappart avait été désignée pour arbitrer la grande finale de la Coupe du monde 2019 entre les Etats-Unis et les Pays-Bas, dimanche, au stade de Lyon.

C'est la première fois de sa carrière que la native d'Herblay-sur-Seine va arbitrer un match d'une telle importance. Elle doit sa présence à ce stade de la compétition à l'élimination de l'équipe de France en quarts de finale. Si les Bleues avaient atteint le dernier carré, l'arbitre de 35 ans n'aurait pas pu continuer le Mondial en tant qu'arbitre centrale.

"C’est une grande fierté d’être désignée pour ce match, car je représente l’ensemble des arbitres de cette Coupe du Monde", a déclaré la Française "C’est une grande reconnaissance. C’est une émotion indescriptible parce qu’on travaille toutes depuis des années pour en arriver là, un peu comme les joueuses."

Après la Ligue 1, la finale de la Coupe du monde pour Frappart

Frappart n'est pas une inconnue dans le paysage du football français. La Francilienne, arbitre FIFA depuis 2011, a déjà arbitré 142 rencontres au très haut niveau entre le championnat de National 1 et la Ligue 1, où elle a fait fait ses débuts cette saison.

C'est le 28 avril dernier que la femme de 35 ans a dirigé son premier match en Ligue 1, à l'occasion de la rencontre Amiens-Strasbourg (0-0, 34e journée). Elle a arbitré une seconde rencontre le 11 mai, lors de la 36e journée, à Nice, lors d'OGCN - FC Nantes (1-1).

"C’est une vraie reconnaissance de mes compétences et de mon travail", a ajouté l'officielle. "C’était aussi une façon de montrer à toutes les jeunes filles que c’était possible d’arriver à ce niveau là en travaillant et en se donnant les moyens d’y arriver."

Vidéos associées

News associées