Subasic, Lovren, Perisic : la French touch de la Croatie

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

000 16O8VK
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-07-01T17:56:35.416Z, mis à jour 2018-07-01T18:00:26.347Z

Hommes forts des Vatreni, Subasic, Lovren et Perisic ont fait leurs armes en Ligue 1. Focus sur un trio qui risque de faire (très) mal au Danemark lors du quatrième huitième de finale de ce Mondial, à suivre dès 20h sur TF1.

Zlatko Dalic compte sur eux. La preuve, ils étaient là pour les débuts victorieux de la Croatie devant le Nigeria (2-0, le 16 juin) et pour la démonstration face à l’Argentine (3-0, le 21 juin). Titulaire indiscutable dans le cages depuis le début du Mondial, Danijel Subasic a été laissé au repos pour le troisième match (2-1 contre l’Islande). Une rencontre lors de laquelle Dejan Lovren est entré en cours de jeu tandis qu'Ivan Perisic a, lui, débuté la partie. Le point commun de ces trois hommes ? Un passage par le Championnat de France, plus ou moins récent.


Danijel Subasic

A 33 ans, Danijel Subasic est le plus âgé de la sélection croate. Celui qui vit sans doute sa dernière Coupe du monde est le seul à encore évoluer en Ligue 1. Son club de cœur ? L’AS Monaco, qu’il a rejoint en janvier 2012 alors que la formation de la Principauté évoluait en Ligue 2. Il a participé à la remontée en première division à l’été 2013 et ne l’a plus quitté depuis. 


Dejan Lovren

Trois saisons. C’est le temps que Dejan Lovren, 29 ans le 5 juillet, aura passé dans le Rhône. Le natif de Zenica, formé au Dinamo Zagreb, signe à l’Olympique lyonnais à l’été 2010. S’il s’impose rapidement dans la défense des Gones, le Croate a un peu plus de mal à s’acclimater à la France. Et à ses journalistes. "Les critiques ont commencé dès le départ et ça a été une période très difficile pour moi", raconte-t-il au Guardian. Il quitte Lyon avec pertes et fracas et se relance à Southampton. Il fêtera, fin juillet, les 4 ans de son arrivée à Liverpool. 


Ivan Perisic


Son passage par la France remonte à déjà plus de 10 ans. Pour sa première expérience internationale, Ivan Perisic, 29 ans, s’exporte à Sochaux où il signe à l’été 2006 en provenance des équipes de jeunes du club croate Hajduk Split – où a évolué Subasic quelques années plus tôt. Un choix personnel plus que sportif. "Partir à Sochaux était la meilleure solution pour la famille. Je voulais qu’ils s’éloignent de moi et de mes souffrances", racontera son père au journal local Slobodna Damlacija. Mais son histoire dans le Doubs est de courte durée et l’ailier gauche est prêté en Belgique avant d’être vendu au Club Bugge à l’été 2011. Passé par Dortmund et Wolfsburg, il joue depuis trois ans à l’Inter Milan. 


>>REVOIR Le match quasi parfait d'Ivan Rakitic face à l'Argentine




>> Retrouvez toutes les infos sur la Coupe du monde 2018

en savoir plus : Equipe de Croatie de Football