Suède - Angleterre : le prince William félicite les Three Lions après leur victoire

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

prince william harry kane
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-07-07T16:37:19.901Z, mis à jour 2018-07-07T16:37:21.263Z

Malgré le boycott diplomatique du Royaume Uni, le prince William n'oublie pas de féliciter son équipe nationale, lui le président honorifique de la Fédération anglaise de football.

Pour le prince William, rester en Angleterre pour cette Coupe du Monde est un crève-coeur, mais parfois, la diplomatie prend le pas sur les raisons du cœur... Le boycott diplomatique de cette Coupe du Monde par la Grande-Bretagne est toujours en vigueur, même si l'équipe vient de se qualifier pour la demi-finale, en battant la Suède. Pour le prince William, son frère Harry et les officiels britanniques, il n'était pas question de se déplacer à Samara pour assister à ce match. Et pour cause, Theresa May, la Première Ministre britannique avait prévenu en mars dernier : aucun ministre ou membre de la famille royale britannique ne se rendrait au Mondial après l'empoisonnement au Royaume-Uni de l'ex-espion Sergueï Skripal et de sa fille, dont Londres accuse Moscou.


"Vous vouliez faire l'histoire, l'Angleterre et vous êtes en train de le faire"

Un boycott que le prince William, président honorifique de la Fédération de football anglaise et supporter assidu des Three Lions a peut-être un peu de mal à vivre. Mais cela ne l'empêche pas d'encourager ses compatriotes, à distance, depuis le compte Twitter de Kensington Palace, notamment. A la fin du match opposant l'équipe nationale à la Suède, le prince William a tweeté : "Vous vouliez faire l'histoire, l'Angleterre et vous êtes en train de le faire. Cela a été une incroyable compétition et nous avons adoré chaque minute. Vous méritez ce moment - Football's Coming Home (l'hymne du moment de l'autre côté de la manche). W."

Mais le Prince William a beau encourager son équipe, si les Three Lions arrivent en finale, le 15 juillet prochain, il est clair qu'il sera "dégouté", de manquer un tel match, comme l'a expliqué à l'AFP, Penny Junor, experte de la famille royale. "William est un vrai fan de foot", dit-elle. "Il connaît personnellement beaucoup de membres de l'équipe et si on atteint la finale... il sera vraiment malheureux" de ne pouvoir faire le déplacement. Comme quoi, être prince et héritier au trône n'a pas que des avantages, surtout en période de Coupe du Monde... 

en savoir plus : equipe de football d'angleterre