"Tout ce que fait Pavard est extrêmement juste" : Thuram adoube son successeur

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Thuram et Pavard
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-07-02T15:36:11.997Z, mis à jour 2018-07-02T15:36:13.265Z

Premier défenseur de l'équipe de France à marquer en phase finale de Coupe du monde depuis Lilian Thuram, Benjamin Pavard n'a reçu que des compliments depuis. Dont ceux de son illustre prédécesseur, interrogé dans le Mag dimanche soir.

France-Argentine ? Un match qu'il a trouvé "très surprenant". Ce qui n'a pas surpris Lilian Thuram en revanche, c'est la prestation de Benjamin Pavard, auteur d'une sublime demi-volée depuis l'extérieur de la surface. "C’est vrai que de le voir marquer ce but extraordinaire,  c’était juste incroyable ! Parce que je le connais depuis quelques années quand même, tout ce qu’il fait est extrêmement juste en fait", a déclaré l'ancien défenseur des Bleus dans le Mag de la Coupe du monde dimanche soir au sujet du latéral de Stuttgart. 

"Même jeune, il avait cette façon de jouer. On ne perçoit pas tout de suite son caractère mais c'est quelqu'un qui en a un très très gros.  Ça doit être extrêmement compliqué de commencer titulaire dans une équipe de France lors d'un Mondial et je trouve que c'est juste incroyable ce qu'il est en train de faire, notamment avec Lucas Hernandez. C'est juste incroyable", a-t-il martelé, visiblement bluffé par la performance du jeune Nordiste de 22 ans.


"Mes buts, c'était du pur hasard"


Y voit-il un parallèle avec son propre parcours ? Pas vraiment, assure-t-il. "Ce n'est pas du tout la même chose", a expliqué celui qui avait marqué deux buts en demi-finale du Mondial 98 contre la Croatie. "Benjamin Pavard maîtrise le geste. D’ailleurs j’ai entendu Lloris dire que parfois à l’entraînement il marquait des buts comme ça alors que moi, je dois avouer que c’est le pur hasard. Jamais je ne me suis mis à sa place !", s'est-il amusé. Louant un joueur "extrêmement talentueux techniquement", il ne lui a souhaité que le meilleur pour sa suite. Et de conclure : "J'espère pour lui qu'il marquera beaucoup plus de buts que moi en équipe".


Benjamin Pavard imite Lilian Thuram en 1998


en savoir plus : Equipe de France de Football