Adil Rami : "Sincèrement qu’est-ce que je kiffe ce groupe"

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Adil Rami et son rôle de remplaçant
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-07-04T10:42:49.566Z, mis à jour 2018-07-04T12:55:43.449Z

Jusqu’à présent, Adil Rami n’a pas joué la moindre minute au cours de la Coupe du monde. Une situation que le joueur de l'OM gère visiblement très bien.

Adil Rami est le seul joueur de champ de l’équipe de France à ne pas avoir encore été utilisé par Didier Deschamps au cours de ce Mondial. Depuis le début de la compétition, il cire le banc et pourrait naturellement nourrir de la frustration. Mais non, le défenseur de l’OM l’assure, cela ne lui pose pas de problème particulier car il est avant tout au service de l’équipe. "Je ne suis pas frustré. Je me dis que dans un pays de 66 millions d’habitants, y’en a 23 qui ont été sélectionnés et j’en fais partie alors je profite de ça. C’est une chance", a-t-il expliqué ce mercredi en conférence de presse.

Même s’il n’est pas (encore ?) rentré en jeu, cela ne signifie pas qu’il ne participe pas à sa manière au succès des Bleus dans cette Coupe du monde. Le joueur en a conscience, il a un rôle à jouer dans ce groupe, en plus d’être un recours en cas de pépins physiques ou de suspension de Raphaël Varane ou de Samuel Umtiti. "Mon rôle, c’est d’apporter des ondes positives à cette équipe […], d’amener mes qualités de caractère et de force mentale".

"Je le vis bien, très bien même"

Lors du quart de finale vendredi (à suivre sur TF1 dès 16 heures), il ne sera pas sur le terrain mais il entend bien utiliser son expérience pour motiver ses partenaires, notamment les plus jeunes. "Contre l’Uruguay, va falloir être généreux, prêt à souffrir et à se battre pendant 90 minutes. Si je peux apporter cette petite touche là, je n’hésite pas à le faire".

Preuve de son excellent état d’esprit, Adil Rami s’est presque fendu d’une déclaration d’amour à l’intention de ses 22 coéquipiers. "On vit bien dans ce groupe, on s’apprécie. Sincèrement qu’est-ce que je kiffe ce groupe. J’ai rarement kiffé un groupe pareil. Et réellement, je prends du plaisir à être tous les jours avec cette équipe". Et comme il le fait très justement remarqué, "à la fin de cette compétition, peu importe le temps de jeu que je pourrais avoir, je serais titré comme tout le monde" en cas de victoire. C’est tout le mal qu’on lui souhaite...

>>> Mbappé, Pavard, Cavani, les Belges... The Rami Show en conférence de presse


en savoir plus : Equipe de France de Football