Dans l'actualité récente

Pogba, Umtiti, Areola, Thauvin : avec les U20, ils sont devenus champions du monde en battant... l’Uruguay

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

Pogba Thauvin
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-07-05T13:25:13.661Z, mis à jour 2018-07-05T13:27:18.123Z

Si l'équipe de France A n'a jamais réussi à battre l'Uruguay dans un Mondial, ce n'est pas le cas des U20. En 2013, Pogba, Thauvin, Areola, Umtiti et leurs coéquipiers ont été sacrés champions du monde face à l'Uruguay.

L'équipe de France n'a jamais réussi à battre l'Uruguay en Coupe du monde. En tout cas pas chez les seniors. Car le 13 juillet 2013 à Istanbul, les Bleuets dont faisaient partie Paul Pogba, Florian Thauvin, Samuel Umtiti et Alphonse Areola ont été sacrés champions du monde des moins de 20 ans après leur victoire en finale face à la Celeste. Les Français s'étaient imposés 4 à 1 dans la séance de tirs au but (après un 0-0 à l'issue du temps réglementaire) et le gardien du Paris Saint-Germain avait été décisif en repoussant deux tentatives uruguayennes. 
>>> Uruguay-France : la Fifa désigne un arbitre... argentin

>>> Uruguay-France : Oscar Tabarez, l'architecte du renouveau de la Celeste

Alors forcément, ces Français-là disposeront peut-être d'un avantage psychologique sur leurs adversaires vendredi, lors du quart de finale. D'autant plus que cinq anciens U20 uruguayens font partie de l'équipe emmenée en Russie par Oscar Tabarez : Jose Gimenez, Gaston Silva, Guillermo Varela, Diego Laxalt et Giorgian De Arrascaeta. "C'est une revanche pour eux par rapport à notre finale des U20" a d'ailleurs prévenu le Marseillais Florian Thauvin.

"Je crains que ce soit le même match vendredi"

"C’était un match très dur. Les Uruguayens s’appuyaient sur un jeu défensif solide" s'est souvenu l'entraîneur des U20 Pierre Mankowski dans Le Parisien. "Contre eux, il est difficile d’être productif. Ils sont durs dans les duels, costauds, font mal, et cherchent d’abord à conserver le 0-0. Je crains que ce soit le même match vendredi" prédit-il. Mais le technicien fédéral sait aussi que ces joueurs auront de la ressource, et l'envie de rejouer un grand match. "L’équipe des 20 ans a été la plus forte que j’ai entraînée. Il y avait beaucoup de solidarité, quelques joueurs au-dessus comme Paul (Pogba, ndlr) qui était déjà à part. Umtiti était aussi un cadre, agressif, rigoureux, on pouvait aller à la guerre avec lui" a-t-il déclaré à Ouest-France. De bon augure ?




en savoir plus : Coupe du Monde 2018 : Uruguay - France