Dans l'actualité récente

Le stade de Nijni Novgorod, un écrin voué à l'abandon après Uruguay-France

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

Nijni Novgorod Stadium
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-07-06T10:31:13.642Z, mis à jour 2018-07-06T10:33:55.288Z

Ce vendredi à 16 heures (en direct sur TF1), les Bleus affrontent l'Uruguay en quarts de finale au Nijni Novgorod Stadium. Une enceinte flambant neuve, dans laquelle la France n'a pas encore joué, dont l'avenir après la Coupe du monde pose sérieusement question.

Un écrin de 250 millions d'euros. Ce vendredi (à 16h en direct sur TF1 et en live commenté sur LCI), l'équipe de France défie l'Uruguay pour une place en demi-finale de Coupe du monde, au Nijni Novgorod Stadium. L'arène, multifonctionnelle, peut accueillir des shows, spectacles et autres événements culturels publics. Le stade reprend des nuances de bleu et de blanc directement inspirées par le paysage des bords de la Volga. Dressé à proximité de la cathédrale Alexandre Nevski datant XIXe siècle, le Nijni Novgorod Stadium dispose d'une capacité de 44.899 spectateurs mais un grand flou entoure l'avenir du stade après le quart de finale entre l'Uruguay et la France, sixième et dernier match du Mondial programmé dans l'enceinte le 6 juillet.

>>> Uruguay-France : une affiche qui n'a jamais réussi aux Bleus
>>> Que pensent les Uruguayens des Bleus ?

L'équipe locale qui héritera du stade, l'Olimpiets Nijni Novgorod, évolue en D2 russe et réunit en moyenne à peine plus de 5.000 spectateurs. "Ce n'est pas un éléphant blanc, rien qui ne soit pas nécessaire ou qui soit superflu. Tout sera mis au service des citoyens russes", s'est défendu le chef du comité d'organisation Alexeï Sorokine à l'AFP. Il avait pourtant assuré que tout ce qui était construit pour la compétition aurait une longue durée de vie et que "rien n'était bâti spécifiquement pour la Coupe du monde". 



Le hockey, plus fort que le foot

Mais après quelque temps passé en ville, il semble évident que les passionnés de sport à Nijni Novgorod sont moins attirés par le football local que par le Torpedo, l'équipe de hockey sur glace. L'avenir des stades est un sujet sensible pour les hôtes d'un Mondial et pour la FIFA qui insiste beaucoup sur la notion d'héritage. Après la Coupe du monde 2014 au Brésil, certaines enceintes - notamment celle de Manaus en pleine Amazonie - se sont avérées démesurées et très coûteuses en fonctionnement.

 Dans le même registre, le stade de Sotchi, d'une capacité de 48.000 spectateurs, pose question : la ville ne comptait même pas d'équipe de football avant qu'un club de deuxième division de Saint-Pétersbourg (à 2.300 km plus au nord) ne s'installe sur les rives de la mer Noire. Quant à l'avenir du stade de Nijni Novgorod, il n'est toujours pas tranché. Peut-il être converti en patinoire de hockey ? Seul l'avenir nous le dira.

>>> Toutes les infos de la Coupe du monde 2018

en savoir plus : Equipe de France de Football, Equipe d'Uruguay de Football