Aller directement au contenu

Coupe du monde 2022 : L'Equateur remporte le match d'ouverture grâce à Enner Valencia

COUPE DU MONDE 2022 - Grâce à un doublé d’Enner Valencia, l’Equateur a disposé du Qatar (0-2) et gagné le premier match du Mondial, dimanche 20 novembre. El Tri a fait le boulot en première période.

Le Qatar n'est pas parvenu à rivaliser avec l'Equateur. Dominé dans tous les compartiments du jeu, le pays organisateur a souffert pendant l'intégralité de la rencontre.

Les hommes de Félix Sanches Bas se sont inclinés 0-2 suite à un doublé de Valencia, premier buteur de la Coupe du Monde 2022.

Le Résumé de la rencontre

D’entrée de jeu, l’Equateur a donné le ton. Après un but refusé dans les premiers instants de la rencontre sur un hors-jeu (4e), les joueurs de Gustavo Alfaro ont dominé les débats.

Grâce à l’activité d’Ibarra et de Plata dans les couloirs et de Mendez et Caicedo à la distribution du jeu, l’Equateur a rapidement ouvert le score. Lancé en profondeur par Estrada, Valencia a été fauché par Al Sheeb, le gardien qatarien. Sur le pénalty accordé par Daniele Orsato, Valencia prenait le portier à contre-pied pour ouvrir le score à la 16ème minute (0-1).

Quinze minutes plus tard, l’attaquant de Fenerbahce doublait la mise d’un coup de tête décroisé sur un centre de Preciado (0-2, 31ème). Avant la pause, Almoez Ali a eu une belle opportunité de réduire le score, mais l’attaquant a manqué de précision.

Au retour des vestiaires, l’Equateur a été plus dans la gestion. En alternant temps forts et temps faibles, les partenaires de Valencia, ont continué de se créer des occasions. Mais le rythme de la rencontre était moins intense. L’Equateur a frappé deux fois en seconde période.

Le Qatar s’est montré un peu plus dangereux, mais pas assez pour inquiéter la défense sud-américaine. La seconde période a surtout permis à l’Equateur de faire tourner son effectif et de reposer ses joueurs clés comme Valencia, Ibarra, Estrada et Caicedo. Belle prestation de l’Equateur qui jouera les Pays-Bas le 25, alors que le Qatar affrontera le Sénégal le même jour.

Les chiffres à retenir

0 - Le Qatar n’a pas cadré la moindre frappe lors du match d’ouverture. Ils se sont procuré trois grosses occasions. Mais à chaque fois les attaquants ont manqué de précision.

1 - C'est la première fois qu'un pays organisateur perd le match d'ouverture d'une Coupe du monde. L'Allemagne (2006), l'Afrique du Sud (2010), le Brésil (2014) et la Russie (2018) avaient évité cette déconvenue.

Vidéos associées

News associées