VIDÉO - Colombie-Angleterre : Carlos Sanchez provoque (encore) un penalty

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

Coupe du monde de la FIFA 2018 - Revoir l'occasion de Kane (Colombie - Angleterre)
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-07-03T20:20:27.793Z, mis à jour 2018-07-03T20:46:12.895Z

Mardi face aux Anglais, le joueur, déjà coupable d'avoir offert un penalty face au Japon le 19 juin dernier, a permis à Harry Kane d'ouvrir le score avant que Yerry Mina n'arrache la prolongation à la 93e.

Le matricule de Carlos Sanchez va chauffer un peu plus. Mardi soir, le milieu de terrain colombien a commis une nouvelle faute qui a causé bien des sueurs froides aux Cafeteros. Juste avant l'heure de jeu au Spartak Stadium de Moscou, alors que Harry Kane tente de se défaire du marquage sur un corner, l'ancien joueur de Valenciennes accroche le capitaine anglais et finit sur son dos. L'arbitre siffle logiquement penalty, du pain béni pour le meilleur réalisateur de cette Coupe du monde. Carlos Sanchez, lui, écope d'un jaune. Et tremble à son tour quand Kane transforme le penalty (57e) et renvoie virtuellement les Sud-Américains à la maison... 

Une "maison" où Carlos Sanchez était déjà attendu de pied ferme : face au Japon le 19 juin dernier, il était devenu premier joueur exclu d'un match du Mondial 2018 sur carton rouge face après avoir commis une main dans la surface. Le Colombien était considéré dès lors par certains supporters comme responsable de la défaite face au Japon (2-1) au point d'être victime de menaces de mort sur les réseaux sociaux. Les autorités colombiennes n'ont pas pris ses messages à la légère. Elles ont ouvert une enquête, échaudées notamment par de l'assassinat du défenseur Andres Escobar assassiné en juillet 1994 à Medellin pour avoir marqué contre son camp lors d'un match de Coupe du monde face aux États-Unis et qui avait précipité l'élimination de la Colombie. Carlos Sanchez doit une fière chandelle à Yerry Mina. Le grand défenseur, à la 93e, est monté plus haut que tout le monde pour arracher la prolongation.  

>> Toutes les infos sur la Coupe du monde en Russie

en savoir plus : Coupe du Monde 2018 : Colombie - Angleterre