VIDÉO - Portugal-Espagne : la goal line technology utilisée après la frappe d'Isco

video-portugal-espagne-goal-line-technology-utilisee-apres-frappe-d-isco-etait-buts-3094364
Vendredi à Sotchi, lors du choc entre les Espagnols et les Portugais, l'attaquant de la Roja a décoché une frappe lourde qui a heurté la transversale à la 26e. L'arbitre s'en est remis à la goal line technology... pour refuser le but.

L'arbitre italien n'a pas eu le moindre doute. Pourtant, à la 26e, quand Isco a repris de volée le ballon d'une frappe lourde qui est venu se loger sous la transversale de Rui Patricio, le stade a bien cru que la Roja prenait l'avantage après le but de Diego Costa (voir ci-dessous). Mr. Rocchi, lui, n'a pas cillé : et pour cause, la Big Bang Referee, c'est le nom de la montre qui équipe les hommes en noir de cette Coupe du monde, n'a pas vibré.

C'est grâce à ce dispositif que, durant cette édition, la goal line technology a été mise à contribution, comme c'est le cas depuis le Mondial 2014 au Brésil. En moins d'une seconde, la montre, connectée à un dispositif qui suit toutes les trajectoires du ballon, détermine de manière certaine si le ballon a, ou non, franchi entièrement la ligne de but. Une technologie, expérimentée dans plusieurs Championnats, et qui compte son lot de détracteurs.

>> Revoir le but de Ronaldo
>> Revoir l'égalisation de Diego Costa

News associées