Dans l'actualité récente

Croatie-Danemark (1-1, 3-2 aux tirs au but) : le match en un coup d'œil

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

000 16207B
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-07-01T21:50:50.586Z, mis à jour 2018-07-03T21:18:45.318Z

On ne va pas y aller par quatre chemins : ce fut long, douloureux et peu plaisant à regarder. Jusqu'à une incroyable séance de tirs au but.

Le résumé du match

Comme prévu, la Croatie s'est imposée après sa première partie de tournoi délirante. Sauf qu'elle ne s'est pas imposée de façon flamboyante, contrairement au premier tour. Ce dimanche, les Vatreni se sont heurtés à une équipe du Danemark bien décidée à aller aux tirs au but, confortée par un Kasper Schmeichel survolté. Alors que dire ce match si ce n'est qu'il a démarré tambour battant avec deux buts dans les cinq premières minutes, avant de retomber comme un soufflé durant la suite de la rencontre. Dès l'entame du match, sur une longue touche, Jørgensen, au deuxième poteau, a d'abord trompé Subasic. Mais le sursaut croate ne s'est pas fait attendre : à la faveur d'un dégagement mal calculé, Mandzukic en a profité pour remettre les pendules à l'heure. 

Pour le reste, rien à signaler, sauf à la toute fin de la prolongation, moment choisi par le buteur danois Mathias Jørgensen pour faire une faute (un peu grossière) sur Ante Rebic. Sans broncher, l'arbitre a sifflé penalty. Mais, de nouveau, Modric a alors buté sur Schmeichel, impérial sur sa ligne. Son arrêt a en tout cas permis aux siens d'aller jusqu'à la séance des tirs au but, où, là encore, le fils de Peter s'est montré héroïque. Un héroïsme dont avait (aussi) décidé de faire preuve Danijel Subasic, son homologue croate, qui a finalement offert à son pays une place en quart de finale (3-2 tab). Au bout du suspense .

>> Revivez la folle séance de tirs au but du match Croatie-Danemark

L’homme du match

On a décidé de décerner ce prix à un héros heureux et un autre malheureux. L'homme heureux, c'est Luka Modric, le capitaine croate. Après un penalty raté, il a fallu y retourner, se présenter devant la cage de Kasper Schmeichel pour la séance de tirs au but. Une participation qui envoie directement la Croatie en quart. Ce sera samedi prochain, face à la Russie. Le héros malheureux, c'est Kasper Schmeichel. Le gardien danois (fils de son père Peter, mais arrêtez de le lui dire) a préservé ses cages des assauts croates. Et puis il a arrêté un penalty de Luka Modric en fin de prolongation. Mais à la fin, ce sont les croates qui ont gagné. 

>> Revoir le penalty de Modric et son tir au but vainqueur

La stat' du match 

Jorgensen et Mandzukic ont marqué deux buts en moins de trois minutes 37 secondes. Une première. 


>> Toutes les infos sur la Coupe du monde en Russie