Uruguay- France (0-2) : le match en un coup d’œil

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

Varane Griezmann Uruguay France
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-07-06T17:15:44.022Z, mis à jour 2018-07-06T17:27:10.582Z

La France file en demi-finales de la Coupe du monde après sa brillante victoire sur l’Uruguay (0-2). Les hommes de Didier Deschamps peuvent être fiers d’eux car ils ont livré un match parfait.

Le résumé du match

Quel régal ! D’entrée de jeu, les Bleus ont débuté très sérieusement cette rencontre en testant le bloc uruguayen. La première grosse occasion française a lieu à la 15e minute. Sur un bon centre de Pavard, Giroud dévie le ballon de la tête pour Mbappé, seul au second poteau. Le Parisien tente alors une tête mais le ballon passe au-dessus du but de Muslera. A la demi-heure de jeu, Pogba centre pour Giroud, malheureusement l'ex-Gunner ne parvient pas à couper la trajectoire du ballon. Rebelote une minute plus tard. C’est cette fois Pavard qui adresse un bon centre. Mbappé ne parvient pas à contrôler le ballon et le dévie involontairement devant le but de Muslera. Mais aucun Bleu n’est là pour le reprendre.

A la 40e minute, sur un coup franc tiré par Griezmann, Varane coupe magnifiquement la trajectoire du ballon qui finit dans le petit filet du but de Muslera (0-1). L’Uruguay aurait pu égaliser à la 44e minute mais Lloris réalise un arrêt miraculeux sur une tête puissante de Caceres. A la pause, la France rentre donc au vestiaire avec l’avantage au score.

A la reprise, les Bleus affichent toujours la même détermination. Pogba est à deux doigts de doubler la marque à la 49e minute mais Muslera boxe le ballon juste avant qu’il puisse armer sa tête. A la 55e minute, les Bleus ont légèrement tremblé. Umtiti perd un ballon dans la surface mais la frappe de Bentacur finit dans les tribunes. A la 61e minute, Griezmann, légèrement décalé sur le côté gauche, reçoit le ballon. Idéalement placé, il décoche alors une frappe puissante et flottante. Muslera capte le ballon des deux mains, mais avec l’effet, il rebondit et pénètre dans sa cage (0-2). Dès lors, les Français vont tenter avec un certain succès de temporiser en conservant le ballon. L’Uruguay, elle, perd peu à peu espoir à l’image de Gimenez, sentant la défaite approchée et en larmes dès la 85e minute.

Les hommes du match

Il est très difficile d’isoler un joueur tant les 11 Bleus titulaires ont tous été excellents. Lloris a réalisé un arrêt plus que déterminant juste après l’ouverture du score de Varane et juste avant la mi-temps. Les défenseurs ont été excellents à l’image de Lucas Hernandez serein dans ses interventions et utile dans ses montées. Au milieu, Kanté et Pogba ont formé un duo parfait. Le premier a comme d’habitude était très précieux dans la récupération ; le second, si adroit balle au pied a illuminé le match par la simplicité et l’efficacité de son jeu. Offensivement, les attaquants ont fait vaciller la défense de la Celeste. Les raids de Mbappé ont très souvent mis dans le vent Laxalt. Enfin, que dire d’Antoine Griezmann, presque reconverti en meneur de jeu. Il offre un caviar à Varane sur coup franc qui permet l’ouverture du score et s’offre ensuite le luxe de marquer le second but tricolore. Bravo messieurs !

La stat’ qui tue

La défense de l’Uruguay, réputée imperméable, a trouvé plus solide qu’elle. Certes privée de Cavani, la Celeste n’est pas parvenue à menacer les Bleus. Une statistique illustre à elle seule son impuissance. Luis Suarez n’a pas touché un ballon dans la surface tricolore. Pire, il n’a pas tiré une seule fois au but.


>> Toutes les infos sur la Coupe du monde en Russie