Nigéria-Argentine (1-2) : le match en un coup d'oeil

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

000 16O9S6
Par Allan DELAMOTTE |Ecrit pour TF1|2018-06-26T21:10:42.984Z, mis à jour 2018-06-26T21:17:57.672Z

A l'issue d'un match haletant, l'Argentine a disposé du Nigeria (1-2) grâce à des buts de Messi (14') et Rojo (86'), se qualifiant pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Elle y affrontera l'équipe de France samedi après-midi.

Le résumé du match

Les Super Eagles y ont cru jusqu'au bout. Au terme d'une rencontre complètement folle, l'Argentine est venue à bout d'une belle équipe nigériane sur le score de 2-1 et s'est qualifiée pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde, où elle affrontera la France samedi après-midi. Les Argentins avaient débuté la rencontre sur de bons rails grâce à un état d'esprit de guerrier mais surtout grâce à un but fabuleuxde Lionel Messi, idéalement servi par Banega dans le dos de la défense, avant de crucifier le portier nigérian d'une frappe croisée du pied droit après un double contrôle sensationnel de la cuisse et du pied droit (14').

Les hommes de Gernot Rohr vont pourtant relever la tête en seconde période grâce à une réalisation inscrite par l'ailier infatigable de Chelsea Victor Moses sur penalty (51'), qui qualifiait alors virtuellement sa nation pour le tour suivant. Les Nigérians auraient même pu bénéficier d'un penalty pour une main de Marcos Rojo dans le dernier quart d'heure (77'), qui n'a finalement pas été sifflé malgré visionnage de l'action par la VAR. 

Après avoir vendangé plusieurs actions dans les vingt dernières minutes, Ahmed Musa et ses coéquipiers vont être sanctionnés dans les derniers instants par un but de Marcos Rojo, d'un plat du pied droit sur un centre de Mercado (86'). L'Argentine n'est pas passée loin de la désillusion. Elle accède finalement à la suite du tournoi.

>> Nigéria - Argentine (1 - 2) : Voir tous les buts du match

>> Transe, sieste et doigts d'honneur : le show de Diego Maradona dans les tribunes

L'homme du match

En rattrapant son erreur de main non sifflée dans le dernier quart d'heure (77') grâce au but salvateur dans les derniers instants du match, à la 86e minute, Marcos Rojo a, à lui seul, décidé involontairement de l'issue du match. Et au passage offert à l'Argentine son précieux sésame pour les huitièmes de finale du Mondial.

La stat' du match

Le scénario semblait écrit d'avance. En tête à la pause grâce à Messi ce mardi, l'Argentine a gagné ses 26 derniers matches de Coupe du Monde lorsqu'elle menait au score à la mi-temps, sa dernière défaite dans pareille situation remontant à la finale 1930 contre l'Uruguay (2-4).