Y a-t-il (encore) un problème avec le ballon du Mondial ?

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Telstar 18 Adidas Ballon Coupe du monde 2018
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-06-16T22:33:59.142Z, mis à jour 2018-06-16T22:34:01.890Z

Hasard ou pas, au moins deux ballons "Telstar 18" utilisés pour les matches de la Coupe du monde ont éclaté ce samedi. Des balles crevées qui, comme certaines de leurs aïeules, pourraient susciter la polémique.

Le Mondial en Russie sera-t-il celui des ballons crevés ? Rien n’est moins sûr. Quoi qu’il advienne, hasard ou pas, au moins deux des balles officielles utilisées pour les matches de la Coupe du monde ont éclaté lors des rencontres du samedi 16 juin, les rendant inutilisables et forçant leur remplacement.


À la 34e minute de France-Australie (victoire 2-1 des Bleus), un premier "Telstar 18" - un nom qui rend hommage au premier ballon dessiné par Adidas à l’occasion du Mondial mexicain de 1970 - a rendu l’âme après un contact a priori anodin entre Lucas Hernandez et Trent Sainsbury. Même chose lors d’Argentine-Islande (1-1), quand Lionel Messi a dû demander une balle neuve.

De "glorieux" précédents


Présenté par l’équipementier allemand comme "le premier ballon de match officiel connecté avec une puce NFC", "Telstar 18" pourrait toutefois faire plus parler de lui pour ses problèmes que pour sa qualité ou sa technologie. De fait, outre les balles à plat, plusieurs portiers s’étaient déjà plaints, avant le début du tournoi, de ses trajectoires indéterminables.


"Les gardiens de but vont connaître beaucoup de soucis avec cette balle", avait ainsi souligné Pepe Reina, remplaçant de David De Gea dans les cages espagnoles. Commentaire similaire de la part de l’Allemand Marc-André ter-Stegen pour qui le ballon "bouge beaucoup" et "pourrait être mieux".  


Des critiques qui rappellent celles contre le "Jabulani" de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud ou le "Brazuca" du Mondial brésilien de 2014, tous deux jugés trop légers.

en savoir plus : Coupe du Monde 2018 : France - Australie, Coupe du Monde 2018 : Argentine - Islande