Good Singers 2 - Natasha St-Pier : “On a beaucoup rigolé sur le tournage”

Good Singers 2 - Natasha St-Pier : “On a beaucoup rigolé sur le tournage”
En exclusivité pour MYTF1, Natasha St-Pier nous parle de son expérience de "profiler" dans le deuxième épisode de "Good Singers", à découvrir le Vendredi 21 août sur TF1.

Natasha vous êtes profiler sur la prochaine émission de Good Singers. Qu’est-ce qui vous a plu dans le concept de l’émission ?

Au moment où nous avons tourné cette seconde émission, la première n’avait pas encore été diffusée. Je ne savais pas grand-chose sur Good Singers à part que Jarry était à la présentation. C’est une personne que j’apprécie beaucoup humainement. C’est quelqu’un de profondément gentil et drôle. J’ai donc eu naturellement confiance et envie de participer à cette émission. Good Singers, c’est tout à l’image de Jarry : beaucoup de bonne humeur, de bienveillance et de fun !

Comment s’est passé le tournage ?

On a beaucoup rigolé et on s’est confrontés à nos propres préjugés puisqu’on a dû mener l’enquête en observant le physique des chanteurs, leur posture et leur attitude… Qui est un chanteur de talent et qui est en train d’essayer de nous bluffer ? Il faut savoir que les gens qui sont là et qui ne chantent pas bien, le savent. Ils n’ont pas du tout l’impression qu’on se moque d’eux. D’ailleurs, ce n’est pas le cas. Pendant le temps d’une émission, ils se mettent dans la peau d’un grand chanteur de talent et c’est tellement drôle. J’ai réalisé que Profiler, c’est vraiment un métier et ce n’est pas le mien (Rires).

Vous faites équipe avec Kendji Girac et Fred Testot. Comment s’est passé l’entente au sein de votre équipe ?

Kendji et Fred sont deux garçons vraiment formidables avec qui nous étions sur la même longueur d’ondes. On avait les mêmes envies d’aller découvrir les mêmes personnes et les mêmes intuitions ! Notre équipe a fonctionné à merveille. Face à nous, on avait une équipe sérieuse avec Amel Bent, Bilal Hassani et Titoff, et qui avait aussi envie de gagner. Avec Amel, on se connaît depuis longtemps et on a bien aimé se chamailler pour le jeu mais toujours dans un esprit bon enfant.

Chaque équipe joue pour une association. C’est une pression supplémentaire ?

Quand l’enjeu, ce n’est pas nous, on a toujours l’impression d’avoir une grande responsabilité. On se pardonne d’avoir perdu pour nous même, moins quand on joue pour les autres. On n’a pas du tout envie de les décevoir et on se bat pour tout gagner. On a joué pour une association que connaît très bien Fred Testot, qui vient en aide à tous ceux qui vivent en Corse et qui ont besoin de se faire soigner sur le continent.

Comment convaincre les téléspectateurs de regarder Good Singers ?

Je serai la première à regarder cette émission même si je l’ai tourné parce qu’elle est vraiment drôle. C’est d’ailleurs ce que j’ai dit à mon entourage. Si on me proposait de la refaire, ce serait avec plaisir parce que ce jeu est vraiment novateur. Il a quelque chose qu’on a jamais eu à la télévision. C’est vraiment différent de tout ce que l’on connaît et on peut aussi mener l’enquête à la maison. Faites les pronostics en famille à la maison, vous verrez, c’est très fun !

Sinon, dans votre actualité musique, vous sortez un nouvel album.

Je sors mon nouvel album “Croire” le vendredi 14 août prochain. C’est un album qui parle des femmes qui m’inspirent. J’avais envie de mettre en lumière leur force tranquille. La femme a une douceur, une capacité de résilience et d’amour sans pareil. Dans cet album, il y a des textes inspirés qui ne sont pas comme dans l’album précédent où les textes étaient écrits par des Saintes. L’album contient deux textes que j’ai écrit moi-même et d’autres de Thomas Pouzin. Dans “Mon coeur sera ton coeur”, je parle de l’histoire que je partage avec mon fils qui est né avec une malformation cardiaque. Quand on est parent d’un enfant malade, on serait prêt à donner un bout de nous-même pour le soigner et là, tout ce que je pouvais donner à mon enfant, c’était mon amour et c’est ce que j’ai fait. Je parle de ce chemin qu’on a traversé Bixente et moi. Dans cet album, je parle aussi de ma maman et de moi en tant que maman. Je parle beaucoup de la relation mère-enfant et de la transmission. J’avoue que c’est une période particulière pour sortir un album mais je pense qu’on a justement besoin de musique et de douceur.

Vous partez également en tournée ?

On repart, pour le moment, à partir du 3 septembre. On ne peut pas faire de salles combles mais comme les dates étaient déjà vendues et complètes, nous allons faire 2 représentations par jour et par ville pour respecter le protocole sanitaire tout en permettant à tous d’assister au concert. J’ai hâte de repartir en tournée ! J’ai vraiment réalisé durant le confinement que les gens me manquaient énormément. Cela va évidemment être physique puisqu’il y a 100 représentations avant Noël mais j’espère que toutes les dates pourront être maintenues. On essaye de s’adapter au mieux pour que les gens aient aussi des moments de bonheurs et de culture au milieu de cette crise.

Good Singers - Episode 2, Vendredi 21 août à 21h05 sur TF1

News associées