Grey's Anatomy : Les épisodes 9 et 10 de la saison 12 en trois temps forts

Voir le site Grey's Anatomy

Meredith Grey et Alex après l'agression de la chirurgienne
Par Ambre DEHARO|Ecrit pour TF1|2017-02-09T09:52:59.651Z, mis à jour 2017-02-10T08:38:29.009Z

Mercredi 8 février, TF1 diffusait les épisodes 9 et 10 de la saison 12 de Grey’s Anatomy. Dans "Un silence assourdissant", réalisé par Denzel Washington, Meredith se faisait violemment agresser. Retour sur les temps forts.

Entre crash d’avion, fusillade, noyade, tremblement de terre, et tant d’autres, Meredith Grey a vécu des tragédies que peu de personnes vivent en une seule et même vie. Mais jusqu’à présent, la chirurgienne avait miraculeusement échappé au pire. Dans l’épisode 9 de la saison 12, réalisé par Denzel Washington, c’est cependant elle qui a été directement prise pour cible. Ce qui la forcera par la suite à se poser des questions sur sa vie, et sur la femme qu’elle est devenue aujourd’hui.

Une agression violente

Lors de l’épisode 9, Meredith doit s’occuper d’un patient qui a besoin d’une consultation en neurologie. Alors qu’elle envoie le Docteur Warren chercher Amelia, et que Penny part chercher du matériel, Meredith reste seule avec le patient, Lou. Soudain, celui-ci est pris d’un accès de violence dû à une crise épileptique. Il attaque alors violemment Meredith lorsque celle-ci essaie de le calmer. Ses collègues la retrouvent sur le sol, à peine consciente. Son agresseur lui, ne se souvient absolument pas avoir agressé quelqu’un, et encore moins son chirurgien. Le diagnostic est lourd : outre les multiples fractures au niveau des membres inférieurs et supérieurs, Meredith n’entend plus rien, et n’arrive plus à parler.

La confrontation

Après son agression, Meredith doit rester immobile à l’hôpital pendant de longues semaines. Alors que son ouïe revient peu à peu, elle reste incapable de parler, et les marques de l’agression sont toujours visibles. Lorsqu’Alex débarque avec les trois enfants de son amie, Zohra refuse d’aller vers sa mère en dépit des demandes désespérées de Meredith, et cette dernière, ne pouvant s’exprimer, fait alors une crise d’angoisse. Alors qu’elle est encore en fauteuil roulant et incapable de s’exprimer, Lou, son agresseur demande à la voir. Miranda accompagne Meredith pour la rencontre. L’homme ne peut cacher son émotion en découvrant ce qu’il a fait. Il présente la chirurgienne à sa femme et ses deux filles, et lui demande de la pardonner. "Jamais, au grand jamais, je ne frapperai volontairement une femme", dit-il même, en pleurs. À la fin de cette entrevue émotionnellement intense, Meredith décide de le pardonner.

Owen Hunt et Nathan Riggs, le duo improbable ?

Depuis son arrivée au Grey Sloan Memorial Hospital, le Dr Nathan Riggs a bien du mal à travailler avec Owen. Les deux hommes semblent avoir un passé commun qu’aucun des deux ne veut aborder et qui les divise toujours, malgré les années. Afin de les forcer à se parler, Miranda demande à April de les forcer à travailler ensemble. Alors qu’une ambulance explose dans la cour de l’hôpital, Owen se retrouve avec un patient dans le besoin d’une réparation cardiaque. Il demande alors à ce que Nathan soit bipé. Celui-ci arrive et les deux hommes se mettent donc à travailler ensemble avec une précision rarement vue auparavant. Leur gestuelle ressemblant presqu’à une chorégraphie parfaitement exécutée. April, Miranda et Amelia ne cachent pas leur surprise et pensent alors que les deux hommes se sont réconciliés. Erreur ! À peine l’opération terminée, ils reprennent leur querelle habituelle. À la fin de l’épisode 10, Owen se confie à Amelia et lui explique pourquoi il ne peut supporter Nathan. "J’avais une sœur", dit-il à la jeune femme. Sans donner pour autant de détail, Owen lui raconte alors que Nathan était avec elle lorsqu’elle est morte et qu’il ne peut lui pardonner de ne pas l’avoir sauvée.

VIDEO. Revivez les deux épisodes de Grey’s Anatomy du 8 février en replay :