Grey's Anatomy : une fin de saison en fanfare !

Grey's Anatomy : une fin de saison en fanfare !
Généralement, les séries dont les saisons débutent en automne sur les chaînes américaines ont toutes droit à une petite pause de fin d'année tandis que les fêtes permettent aux scénaristes de souffler et de réévaluer leurs intrigues en cours.

Forcée, comme tout scénariste qui se respecte, de réévaluer son oeuvre et sans doute un tantinet effrayée par la perspective de perdre ses héros pour une durée indéterminée, la créatrice de la série Shonda Rhimes a pris le temps de la réflexion et réalisé a quel point elle tenait à ses personnages. « Ils sont mes amis. Ce sont des gens que je connais bien, vivant dans ma tête. Je m'inquiète de leurs mésaventures et je célèbre leurs victoires, et je veux tellement, tellement qu'ils soient heureux » avait-elle récemment déclaré, et il fallait donc s'attendre à un retour en fanfare, si retour il y avait cette année. Interrompue après onze épisodes, cette quatrième saison a donc pu reprendre le temps de cinq épisodes, dont un final de deux heures accordé par ABC, et dû en partie à la programmation de Lost qui avait elle aussi besoin d'un double épisode afin de clore ses intrigues.


A l'issue de ces onze premiers épisodes, nous laissions toute la petite équipe de médecins et d'internes dans des situations émotionnellement instables ou chaotiques, et rien n'allait plus au Seattle Grace Hospital. Meredith et Derek étaient une nouvelle fois dans une impasse, ce dernier étant fatigué de courir après la belle pendant que celle-ci continue un long examen de conscience. George se retrouvait à nouveau seul, entre un divorce consommé et une aventure avec Izzie achevée par dépit, et même Bailey, accusée par son mari de délaisser son couple et son enfant, se retrouvait sur le bas côté. Forte de ses nouvelles résolutions, la scénariste s'est donc démenée afin de proposer une fin de saison fulgurante afin de reconstruire tout cela, ne reculant devant rien pour proposer aux spectateurs une véritable montée en puissance, dense et énergique.


Par DAVID BRAMI (source Excessif)

News associées