Grey's Anatomy : Les déboires d'Arizona et Callie attristent les internautes

Voir le site Grey's Anatomy

Grey's Anatomy : Prête ?
Par P.H.|Ecrit pour TF1|2017-03-16T13:18:45.302Z, mis à jour 2017-03-16T13:18:46.615Z

La soirée "Grey’s Anatomy" diffusée mercredi soir sur TF1 a fait réagir en nombre les internautes. La preuve avec cette revue de tweets !

 Les inconditionnels de Grey’s Anatomy devaient avoir le cœur bien accroché hier soir. Il faut dire que les deux épisodes diffusés ce mercredi sur TF1 ont fait vivre, aux médecins du Grey Sloane Memorial Hospital, des émotions fortes. Ce ne sont pas Arizona Robbins (Jessica Capshaw) et Callie Torres (Sara Ramirez) qui vont dire le contraire. Après avoir vécu une belle histoire d’amour, les deux femmes sont aujourd’hui en conflit ouvert. Bien décidée à empêcher Callie de partir à New York avec Sofia, la fille qu’elles ont élevée ensemble, Arizona a décidé de se tourner vers la justice. 

Si le duo Arizona/Callie se déchire, l’ambiance n’est pas non plus à la fête entre Ben Warren (Jason George) et sa femme Miranda Bailey (Chandra Wilson). Suspendu après avoir causé la mort d’une femme enceinte et du bébé qu’elle portait, il décide malgré tout de revenir travailler à l’hôpital contre l’avis de sa femme, chef du département de chirurgie. Laissant de côté les scalpels, il reprend son ancien métier, anesthésiste. 

Entre April Kepner (Sarah Drew) et Jackson Avery (Jesse Williams), la tension redescend lentement. Alors que sa mère le poussait à engager une bataille judiciaire pour avoir la garde exclusive de leur bébé à naître, Jackson Avery veut calmer le jeu. S’il est toujours choqué d’avoir découvert la grossesse de son ex-femme par le biais d'Arizona Robbins, il veut mettre de côté les conflits pour accueillir cet enfant sereinement.

Ces rebondissements ont largement été commentés sur les réseaux sociaux par des fans sous le charme. 





Certains internautes n'ont ainsi pas caché leur tristesse face au couple Callie/Arizona qui se déchire.



Un seul mot d'ordre : vivement mercredi prochain !