Grey's Anatomy : La scène difficile censurée par Shonda Rhimes !

Voir le site Grey's Anatomy

Cristina-Yang dans Grey's Anatomy
Par P.H.|Ecrit pour TF1|2017-05-16T13:24:36.000Z, mis à jour 2017-05-17T07:15:35.752Z

Dans un entretien accordé à "Cosmopiltan", Shonda Rhimes, la créatrice de "Grey’s Anatomy" s’est confiée sur l’une des scènes qu’elle a dû mettre de côté dans la saison 1 pour ne pas briser un gros tabou.

Shonda Rhimes n’est pas avare en petites confidences sur Grey’s Anatomy. Après avoir révélé le nom du personnage qu’elle regrette avoir tué, la créatrice de la série médicale s’est confiée sur une scène qu’elle a été contrainte de censurer. Une séquence qui aurait dû être tournée pour la saison 1 de la série à succès et qui concernait Cristina Yang. Alors que le personnage incarné par Sandra Oh découvre qu’elle est enceinte, la chirurgienne décide d’avorter. Mais après avoir fait un malaise, elle apprend qu’il s’agit d’une grossesse extra-utérine et doit donc rapidement se faire opérer. Un avortement pour raisons médicales qui n’est pas sans conséquence puisqu’elle perd une de ses trompes de Fallope. 

Mais selon Shonda Rhimes, les choses ne devaient pas se passer comme ça. Cristina devait bel et bien avorter dans cette saison 1. Face au tabou de l’avortement aux Etats-Unis, la créatrice de Grey’s Anatomy a été contrainte de faire machine arrière. C’est ce qu’elle a expliqué dans un entretien accordé à <em>Cosmopolitan</em>. "A l’origine, Cristina devait se faire avorter. C’était ma première série télévisée donc je travaillais pour voir comment ça pouvait marcher sur le petit écran. (…) Ils (les membres du département responsable de l’éthique et de la morale de la chaîne ndlr) m’ont juste expliqué que ça avait été rarement fait à la télé et à quel point ça allait provoquer une controverse. Et le nombre d’avertissements qu’ils allaient devoir mettre sur cet épisode", explique-t-elle. 

Une deuxième chance 

La série n’ayant pas encore été lancée au moment où elle travaillait sur cette histoire, Shonda Rhimes a donc longuement réfléchi sur cette intrigue. "Je ne savais pas si nous allions durer et je ne voulais pas faire tout de suite quelque chose de si polémique, ça m’a effrayée car je ne savais même pas comment la série allait être accueillie. Sandra était déçue (du changement de scénario ndlr) et moi aussi je l’étais", poursuit-elle. Mais si elle a joué la carte de la prudence lors de la saison 1, elle est allée au bout de son idée dans la saison 8. Alors que Cristina tombe enceinte d’Owen Hunt (Kevin McKidd), elle décide d’avorter car elle ne veut pas d’enfant. "J’étais dans une meilleure position, je connaissais la télévision et mon public. Et je savais ce que je voulais défendre", conclut-elle. 

Retrouvez des inédits de la saison 13 de Grey’s Anatomy demain, mercredi 17 mai, à 21 heures sur TF1.