Michael Jackson, un homme qui nous a rassemblés

Voir le site Michael Jackson, hommage au roi de la pop

people : Michael Jackson en concert
Par Aurore DUBOIS-SEAC'H|Ecrit pour TF1|2009-06-26T09:09:00.000Z, mis à jour 2009-06-26T09:09:00.000Z

Michael Jackson est mort, et son absence crée déjà un émoi énorme dans le monde. Si le mythe s'est un peu effrité ces dernières années, l'homme de génie aura malgré tout réussi à nous réunir tous.

Michael Jackson est mort, et c'est presque comme si un proche, un ami nous avait quittés. Il était rentré chez nous il y a plus de 40 ans déjà, imposant à 6 ans à peine son génie. Il a bouleversé la musique, la danse, aussi bien aux Etats-Unis que dans le reste du monde. Premier membre de la communauté afro-américaine à connaître un tel succès, il a réussi à réunir la planète autour de sa musique.

Ainsi, aujourd'hui, alors que nous sommes tous sous le choc, c'est toute la planète qui réagit. La Chine et le reste de l'Asie sont en émoi, l'Europe est en émoi, l'Afrique est en émoi, Michael Jackson était présent sur toute la planète, presque partout. Blanc, noir, jaune, tous ont salué le génie de Michael Jackson au cours des ans. Tous ont dansé au son de ses tubes, de Thriller, en passant par Black or White, ou encore Scream.

Michael Jackson a eu cet effet là. Toutefois, une ombre demeure au tableau de l'artiste parti trop tôt. Outre ses multiples opérations, son blanchiment de la peau, ses coups médiatiques, Michael Jackson a également été accusé de pédophilie. Le mythe s'est effrité il y a quelques années déjà, pourtant tous attendaient sa renaissance. Tous espéraient qu'enfin Michael Jackson ferrait son grand retour sur scène. Malgré les doutes sur sa culpabilité, malgré ses incohérences, malgré les délires du personnage, tous espéraient voir une fois encore le King of pop revenir et transporter les foules comme avant.

Malheureusement, Michael Jackson n'aura pas pu nous offrir cette tournée d'adieu tant attendue. Il sera parti brutalement, nous laissant un goût d'inachevé. Adieu donc Michael, adieu le roi de la pop et merci.