Joséphine Ange Gardien : 20 ans de souvenirs avec Mimie Mathy (Interview Partie 1)

Voir le site Joséphine, ange gardien

Joséphine Ange Gardine : La femme aux gardénias
Par Ingrid BERNARD|Ecrit pour TF1|2017-10-15T06:00:37.732Z, mis à jour 2017-10-17T12:30:55.173Z

Joséphine Ange Gardien fête ses 20 ans. L’occasion pour Mimie Mathy, rédactrice en chef d’un jour de MYTF1, de dévoiler quelques secrets sur la fiction française.

Quel est le lieu le plus insolite où vous avez tourné ?
La Thaïlande, sans hésiter. On était complètement ailleurs. Retrouver Joséphine avec un petit garçon qui ne parlait ni anglais ni français, ça a été un truc extraordinaire. Il ne savait même pas qui j’étais. Il avait 8-9 ans. On se tenait beaucoup la main pour se dire : « Ça y est, j’ai fini ma phrase », parce qu’on ne se comprenait pas. Ça a été une rencontre très chouette, insolite.

Quels sont les costumes que vous avez préféré porter ?
J’aime bien quand je pars dans le temps. J’ai beaucoup aimé tourner en Marie-Antoinette, où aller en Egypte. On se retrouve dans des costumes que l’on n’a pas l’habitude de porter. C’est ça qui est drôle.

Quel a été l’animal le plus incontrôlable ?
Un lion, à Prague. C’était les normes de sécurité de Prague. On tournait dans un cirque. Ils sont un peu moins à cheval sur la sécurité là-bas. Il y avait juste une barrière, comme dans les concerts, qui me préservait du lion. Heureusement, le dompteur n’était pas loin. Mais si le lion avait sauté, on n’aurait certainement pas tourné autant d’épisodes ! (Rires)

Quelle a été votre plus grosse frayeur sur le tournage ?
Le premier épisode, sur l’échelle de pompier. Elle devait atteindre le sommet du sacré cœur. Mais c’est beaucoup trop haut. On a fait un montage, ce qui fait que l’échelle se retrouvait dans le vide . Avant de descendre, il fallait que je monte ! Je n’avais aucune sécurité car les harnais se seraient vus à l’écran !

Quel est l’épisode qui vous a le plus ému ?
Il y en a plusieurs. Ce sont tous les épisodes en rapport avec des enfants.

Quel guest vous a le plus fait rire ?
Pierre Cassignard dans un épisode qui date de 2004. On a battu le record de prises sur Joséphine Ange Gardien : 27 prises pour une même scène ! Ca a été un de mes plus gros fous rires. Même si j’en ai pris beaucoup sur les tournages, notamment avec Arthur Jugnot. J’ai la chance d’être rieuse, ce qui est un cadeau de la vie.

Les internautes peuvent retrouver des anciens épisodes de Joséphine avec des guests sur note site. Pouvez-vous nous parler de ces rencontres…
Laurent Ournac, c’était son premier film après Mon incroyable fiancé. J’étais un peu son prof de comédie mais c’était un élève doué donc on n’a pas eu à lui apprendre grand chose. C’était un bon partenaire. Rayane Bensetti était très dissipé. Il n’a pas changé apparemment (Rires). C’était aussi l’un de ses premiers films. Je suis contente qu’il ait explosé depuis. Lorie, c’est quelqu’un de très pro, qui connait son texte. Elle est très chouette. Sur le plateau, elle s’intéresse à tout le monde. Ce qui n’est pas le cas de tous les comédiens. Jean-Marc Généreux, c’est Jean-Marc Généreux. J’achète ! C’est quelqu’un de charmant. Quant à Jean-Michel Tinivelli, c’est un partenaire que j’aime beaucoup. Je l’apprécie également beau dans la vie. Je suis ravie de le fréquenter de temps en temps.

En attendant de découvrir un épisode inédit de Joséphine Ange gardien ce lundi soir, retrouvez le tout premier épisode de la série, tourné il y a 20 ans


A lire aussi : Les 7 péchés capitaux de Mimie Mathy en cliquant ici

A lire aussi : L'interview croisée de Mimie Mathy / Joséphine Ange gardien en cliquant ici

A lire aussi : Les mille et une vie de Joséphine Ange gardien en cliquant ici


en savoir plus : Laurent Ournac