Liane Foly aux côtés de Mimie Mathy dans Joséphine Ange Gardien "Marie-Antoinette

Voir le site Joséphine, ange gardien

Joséphine ange gardien - Marie-Antoinette
Par Aurélie Binoist|Ecrit pour TF1|2010-09-01T15:10:00.000Z, mis à jour 2010-09-01T15:10:00.000Z

Nouvelle mission pour Joséphine : elle doit venir en aide à une actrice célèbre qui rencontre des difficultés avec sa fille. Dans le rôle de cette star du cinéma : Liane Foly. Mimie Mathy évoque avec tendresse et bienveillance la participation de son amie dans JOSEPHINE, ANGE GARDIEN*.

Nouvelle mission pour Joséphine : elle doit venir en aide à une actrice célèbre qui rencontre des difficultés avec sa fille. Dans le rôle de cette star du cinéma : Liane Foly. Mimie Mathy évoque avec tendresse et bienveillance la participation de son amie dans Joséphine Ange Gardien - diffusion lundi 20 septembre à 20h45*

JOSEPHINE ANGE GARDI preview

Pourquoi avoir attendu cet épisode précis pour convier Liane Foly sur le tournage de Joséphine, ange gardien ?
Nous parlions depuis longtemps de sa venue dans un épisode de la série mais j'attendais de trouver le personnage parfait pour elle. Femme de scène, chanteuse et animatrice, elle n'est pas habituée à se glisser dans la peau d'un personnage. Je voulais qu'elle le fasse dans les meilleures conditions qui soient. Lorsque j'ai lu le scénario de Marie-Antoinette, j'ai vraiment pensé que le rôle de cette femme actrice lui correspondait. J'en ai alors parlé à la production qui lui a fait passer des essais. Quelque temps après, elle était sur le tournage à mes côtés.

Comment s'est passée cette première collaboration ?

Je pense que Liane ne se rendait pas vraiment compte de l'implication nécessitée par ce personnage lorsqu'elle l'a accepté. Elle avait déjà participé à des fictions mais sans jamais occuper le rôle principal. Or, chaque épisode de Joséphine est construit comme un unitaire et elle avait un rôle important, celui d'un personnage qui pleure, traverse des émotions fortes... Elle a alors pleinement réalisé les différences entre le métier de comédien et le sien. Durant le tournage, elle a donc eu besoin d'être rassurée. De mon côté, je n'avais qu'une seule envie : l'aider pour qu'elle se sente le plus à l'aise possible et donne tout ce qu'elle pouvait. Je voulais vraiment lui tendre la main, celle d'une amie qui la connaît depuis près de 20 ans. Au final, elle a divinement bien interprété ce personnage. Pourtant, après le tournage, elle m'a avoué qu'elle y réfléchirait à deux fois avant de recommencer !

Vous souvenez-vous d'une anecdote ?
Nous avions déjà tourné un épisode en costume qui se déroulait au Moyen Age. Cette fois, l'action se situe dans le présent, mais plusieurs scènes nécessitaient que nous nous portions des robes du XVIIIe. Quand je me vois en costume d'époque, je suis heureuse d'être née au XXe siècle, même si j'ai réussi à échapper au corset ! Habillées de la sorte avec Liane, nous ne pouvions pas aller à la cantine durant la pause déjeuner de peur de salir nos robes. Comme elles étaient assez longues à enfiler, nous restions habillées avec nos perruques dans la loge du château où nous tournions, une serviette autour du cou et une assiette sur les genoux pour manger nos sandwichs ! Nous avons conservé quelques photos très amusantes de ces «tableaux» totalement anachroniques.

Marie-Antoinette restera-t-il pour vous un épisode particulier ?
Bien sûr ! Plusieurs épisodes m'ont laissé de formidables souvenirs, comme celui avec Arthur Jugnot ou encore celui qui se déroulait en Thaïlande. Celui-ci restera également un épisode à part puisque j'y jouais avec mon amie. Liane est une personne sincère et généreuse qui a une énergie incroyable. L'amitié qui nous lie durera toute notre vie et j'étais ravie qu'elle me rejoigne sur Joséphine. En plus, cet épisode suit le tournage d'un film. Nous nous sommes amusés à mélanger les figurants qui jouaient le rôle de l'équipe technique avec l'équipe technique réelle. Tous ceux qui travaillent avec moi depuis des années ont donc fait une apparition dans cet épisode. Enfin, il a une saveur toute particulière puisque notre producteur exécutif est décédé juste après le tournage. Tous ces éléments font de cet épisode un moment chargé de tendresse qui restera gravé dans mon cœur.

Les téléspectateurs vous retrouveront bientôt dans Trois filles en cavale, un unitaire aux côtés de Michèle Bernier et Isabelle de Botton...
Oui, nous reformons à cette occasion le trio qui nous a fait connaître. Nous avons commencé le tournage de cette belle comédie, écrite sur mesure pour nous par Isabelle de Botton et Sophie Deschamps, le 26 août. L'histoire : une dentiste, une avocate et son assistante, témoins d'un meurtre en plein Paris, sont obligées de se cacher à la campagne pour échapper aux malfrats qui les recherchent... Et dès le 12 octobre, je reprends le tournage de nouveaux épisodes de Joséphine.

Ce personnage suscite-t-il toujours autant de sympathie de la part du public ?
Cet été, alors que je passais mes vacances dans ma maison du Sud, je suis allée voir mon copain Christophe Maé aux Arènes d'Orange. J'ai pu constater que la cote de popularité de Joséphine n'avait pas faibli. En me voyant arriver, 10 000 personnes ont commencé à crier mon nom et celui de mon personnage. C'était impressionnant ! Joséphine dispose d'une cote d'amour extraordinaire car je crois que nous aimerions tous avoir un ange gardien comme elle. Pour moi, c'est une satisfaction formidable !

*Cette fiction sera diffusée en audiodescription.