30 ans après, on chante toujours du Michel Berger

30 ans après, on chante toujours du Michel Berger

"Tout pour la musique" aurait pu être sa devise. Sur les bords de Seine, certains se souviennent de l'artiste qu'il était. "Sa chevelure, son piano, ses chansons" ; "Pour moi, ce sont toutes ses chansons, parce que j'ai 58 ans bientôt et c'était ma génération. Il y avait des textes, de la musique et des mélodies qu'on gardait en tête", lancent des passantes. Michel Berger écrivait aussi pour les autres. Chacun à sa chanson préférée : "Le paradis blanc" ; "Je veux chanter pour ceux", et je l'écoutais en boucle", affirment certains. Auteur, compositeur, interprète, arrangeur, et pour beaucoup, c'était un génie de la composition. "Il était sympathique et romantique" ; "Il est talentueux en tout cas. Je pense à Véronique Sanson, je pense à France Gall". Cette dernière était sa muse depuis 1970. Sa fierté est restée son opéra rock, "Starmania", avec Luc Plamondon. De Balavoine à Maurane, en passant par Fabienne Thibeault, il lançait de nombreux artistes. Michel Berger restera à tout jamais "celui qui chante". TF1 | Reportage J. Chubilleau, I. Buisson
MA LISTE
Journal de 13 heures
2m39
2 août 2022 à 11:27
Journal de 13 heures